Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2008

LE JARDIN DE DANIELLE

AMOURS EN CAGES Redim 40%.jpgMES AMOURS EN CAGE. LE JARDIN DE DANIELLE DANS LES CHOUX

Evidemment il faut avoir lu l'article de Danielle sur www.boutfil.hautetfort.fr pour comprendre la suite. Mais je résume quand même parce que ça me met en colère. Danielle habite Paris et cultivait jusqu'à ces derniers jours une parcelle de "jardin ouvrier" qui lui apportait beaucoup de joie ainsi qu'à sa petite fille Victoire. Il est vrai qu'avoir la chance de cultiver son jardin en plein Paris est un bonheur enviable... J'ai connu Paris, j'y ai vécu, et sans jardin.

Alors évidemment, le fameux jardin ouvrier partagé entre jardiniers amateurs a une chef. Et la chef, comme tous les petits chefs frustrés, fait règner l'ordre et la rigueur qui lui conviennent. Et les détenteurs de parcelle de jardin jasent entre eux, chuchotent des horreurs sur la Chef mais courbent l'échine quand la Chef se pointe. Pas Danielle. Danielle, elle avait du rêve dans son jardin, de la poésie, de l'amour pour montrer à Victoire que les légumes ne poussent pas en boîte. Elle a pourtant une patience d'ange Danielle et un bon esprit pour le partage et la solidarité, elle est très loin d'être sotte et son humour est décapant faute de n'avoir eu que des bons moments en famille. Danielle c'est une battante, mais en douceur, en finesse.

Ben la Chef des jardins l'a fait craquée. L'accession au pouvoir est une pathologie, à quelque niveau qu'elle se situe. "J'suis chef ! j'vais pouvoir me défouler sur les autres et même si je ne dis et fais que des carabitouilles, les autres ne pourront pas faire autrement parce que je suis chef !". C'est petit, très petit, très très petit. VRAIMENT PETIT.

J'ai travaillé pendant plus de 20 ans dans la plus grande boîte d'intérim de France comme employeur salarié dans une agence où je gérais seule plus de 100 salariés qui travaillaient dans la métallurgie. Je n'ai jamais voulu être "chef". J'ai emmerdé toute la société parce que je tenais cette agence à bout de bras, avec un chiffre d'affaires plutôt satisfaisant mais je ne voulais qu'on écrive "chef d'agence" sur mon bulletin de salaire. C'est comme ça. Je faisais tout de A à Z mais je ne voulais pas être "chef". J'ai été l'angoisse de la certification qualité (AFAQ ISO 2002) parce qu'on me planquait dans les organigrammes. J'étais la seule agence sur 600 qui n'avait pas de chef.

Et je reste convaincue que j'ai eu raison. J'en ai connu des chefs...

Mes chefs préférés sont ceux qui bidouillent en cuisine dans les bons restaurants.

Dommage pour le jardin de Danielle. Il était très beau. Elle m'envoyait de belles photos. C'est Victoire qui va être fâchée.

Voilà, cette photo est pour Victoire : de vrais citrons, ceuilli sur un vrai citronnier (c'est un grand arbre Victoire). Ils viennent de Cannes, une ville tout en bas à droite de la carte de France (Mamie Danielle te montrera). Le citronnier a des belles feuilles vernissées et larges, il y a plusieurs citrons sur une même branche.

J'suis en colère que la Chef soit assez stupide pour se séparer de Danielle et priver Victoire de voir pousser une petite graine...

CITRONS DE CHRISTINE DEC 2008 Redim 45%.jpg

 

 

 

Commentaires

MERCI, oui vraiment merci Catherine, comme d'habitude, vous avez tout compris........c'est vrai que c'est pour ma princesse que je suis triste, elle qui bouffait les fraises à pleines mains!!!!!!
mais j'ai une ou deux autres idées....et sans chef.....

Écrit par : boutfil.hautefort.com | 21/12/2008

J'ai vu le jardin de Danielle en plein centre du 19ème à Paris...
un jardin au sein duquel se côtoient les poireaux, les tomates, les salades, les haricots verts, quelques arbres fruitiers et des et des fleurs rigoureusement alignés ou dans le plus grand désordre, des vieux, des jeunes, des femmes, des retraités s'y affèrent, Ils binent, désherbent ou cueillent courbés vers la terre avec la convivialité, les échanges, les conflits pour un arbre qui déborde sur le voisin en faisant de l'ombre, sa résistance à la vie chère.
De ces parcelles foisonnantes ils oublient la ville, ils sont dans autre monde...

Ainsi s'écoulait la vie dans le jardin de Danielle...

Mais un "chef" en à décidé autrement...
incompétence et mauvaise foi ce sont les adjectifs qui me viennent à l'esprit pour cette responsable... dont la bêtise est sans borne...

Si vous passez un jour devant ce jardin par un beau matin, vous verrez comme il sort de l'ordinaire, c'était un jardin extraordinaire, c'était le jardin de ma Soeur.

Écrit par : STELLA | 12/01/2009

Bienvenue à Stella qui nimbe son commentaire d'une poésie délicate et raffinée pour dire combien ce jardin "extraordinaire" est un poumon pour les prisonniers des appartements parisiens. Une étoile a tout dit sur le bonheur d'avoir un bout de terre qui nous relie à l'Essentiel : la Nature.
Danielle, vous avez une chance hors du commun d'avoir une soeur aussi compréhensive et sensible pour partager votre vie.
Merci Stella pour ce commentaire plein de tendresse et de vérités que les imbéciles devraient méditer s'ils en avaient les moyens intellectuels...

Écrit par : catherine | 13/01/2009

Ah ben oui...merci à Stella, que je connais peut-être si sa soeur était de l'ancienne équipe, avant que notre "chef" ou tout au moins autoproclamée car jamais élue, ne se mette à vouloir nous imposer ce que beaucoup d'entre nous,refusent, j'ai les idées près du chapeau et 62 ans passés, donc; j'ai pris mes cliques et mes claques, ça m'a fendu le coeur et les tripes, j'y étais depuis le début, 8 ans, et c'est vrai que cet espace était merveilleux, mais à mon avis, ça va changer car beaucoup des meilleurs jardiniers en ont marre du "diviser pour régner" et vont se sauver aussi....et ceux qui resteront, les hypocrites qui jurent la main sur le coeur, que jamais ils n'ont rien dit, vont se retrouver avec leur chef bienaimée, qu'ils détestent.......

Écrit par : boutfil.hautefort.comt | 13/01/2009

Les commentaires sont fermés.