Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2009

MAMOOOOOOUR DE CHAT !

GINKO 2008.jpgCette merveilleuse boule de poils angoras, c'est mon chat. Mon chat de Moâ > Ginko.

C'est mon copain, ma beauté, ma contemplation.

Mais atttention ! Il est libre Ginko ! Il connaît tous les alentours de la maison, souvent on se promène ensemble, avec le chien, le long du chemin qui suit le torrent et la montagne. Ginko est libre, et ça me plaît. Je ne voulais pas en faire un chat à fauteuil ou à genoux. Il rentre et il sort plusieurs fois pas jour, il dort souvent dehors même quand il gèle fort, c'est son choix. Quand il décide de rester à la maison, monsieur choisit son endroit pour la journée et on ne le voit plus : il pionce dur le marou-marou.

C'est un croisement "de campagne", point de sang bleu dans ses veines. Mais quelle beauté !

Voilà 5 ans que nous partageons notre vie à la montagne. J'ai bien failli ne jamais l'avoir. J'avais vu un écriteau chez un marchand de légumes: "chatons à donner". Mince ! moi qui adore les chats et qui ai un chien voulu par mon mari et ma fille et que je me coltine depuis que je ne travaille plus... Fallait convaincre l'hommoroncheur... hardue la tache ! J'en ai parlé plusieurs fois et la réponse était systématiquement négative (ça ne va pas plaire au chien, et qu'est-ce qu'on va en faire pendant les vacances et tatati et tatata). Heureusement la gendarmerie existe !

Un jour de septembre, en sortant de chez une amie qui habite près de la gendarmerie de Castellane, mon hommoconducteur s'est fait cravaté parce qu'il n'avait pas sa ceinture. Et paf ! 90€ et 3 points... ça lui apprendra à ne pas se boucler avant de démarrer. J'avais la méga-rougne. Nous sommes repartis en direction de la maison, je ne causais pas évidemment et l'hommovexus a continué la route jusque chez le marchand de légumes. "Qu'est-ce qu'on fait là ?" - Ben, on vient chercher ton chat ! Ni une, ni deux, je suis partie avec la propriétaire chez elle pour voir les minous. Et ô bonheur, il y avait 4 garçons infernaux et une fille toute ratatinée dans un coin pour éviter les intrépides.

Je l'ai choisi au hasard, il avait 2 mois et sa fourrure ne laissait pas présager autant de poils (8cm mesurés !). J'suis partie avec mon Amooooour dans les bras avec un regard vainqueur sur mon époux. Et si on l'appelait "PV" ? Y'a que ma fille et moi qui avons rigolé ! Non, il méritait mieux que ça. Je voulais un nom japonais (j'expliquerais peut-être un jour mon penchant pour la culture japonaise) alors j'ai choisi GINKO comme l'arbre, le ginko biloba ou l'arbre au mille écus parce que c'est le seul être vivant à avoir survécu à Hiroshima d'une part, que l'extrait de la plante est un excellent stimulant de la mémoire et que j'ai toujours aimé les feuilles de cet arbre splendide.

Ginko est entré dans la maison comme chez lui. Il s'est soumis au chien en baissant les yeux et ils sont les meilleurs amis du monde depuis le premier jour. Et pan sur le nez de l'hommodouteur ! Quand Ginko décide de dormir à la maison c'est avec moi, sur mon lit. Et là c'est bonheur, il fait sa crise de câlins, ronronne, je fourre mon nez et mes doigts dans son pelage extraordinaire, on se parle et on se comprend. Si !

Commentaires

Lors d'une de mes peregrinations, j'ai eu ce bonheur de gouter des fruits de Ginko, dans un savoureux resto de Tokyo ... une douceur, une délicatesse... entre la châtaigne et le raisin ... j'en ai encore le souvenir ... ma fille avait 2 mois, je pleurais toutes les larmes de mon coeur de moman d'être si loin d'elle, et ces petites merveilles y ont remis un peu de baume.
Et puis les chats-sang-bleu ne seront jamais aussi sympa que les autres, mélanges improbables des conduites ehontees de leurs géniteurs...

Écrit par : Blogo'Gonz ! | 04/01/2009

Ben v'là aut'chozes....ma progéniture vadrouille chez vous!!!!!!!!!
faut dire que les chats sont une passion de famille ( pas pension de , non....)nous aimons ces bêtes rebelles, câlines, libres, pénibles certains jours mais qui savent si bien ronronner le pardon......des chats, on en a eu, de toutes sortes et on en a encore, le dernier chez ma fille, une terreur!!!elle l'a appelé Ganesh, croyant qu'il aurait la sagesse, tu parles!!!!!!
Les gens qui n'aiment pas les chats ont, à mon avis, un gros problème avec eux-mêmes........les chats sont un miroir des hommes......

Écrit par : boutfil.hautefort.comt | 05/01/2009

En grève ma Catherine???????????????????

Écrit par : boutfil.hautefort.comt | 08/01/2009

Les commentaires sont fermés.