Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2009

IL A NEIGE AVANT YESTERDAY

08 JANV 2009 En galère 1 Redim 60.jpgOh! C'est beau ! C'est où ça ? Ben, c'est chez moi.

Géographiquement, mon petit bled se trouve à 70 km de Cannes (Alpes maritimes 06) et 70 km de Fréjus (Var 83)... ... oui mais à 1000 mètres d'altitude dans les Alpes de Haute Provence. L'été, les touristes me disent : "vous ne vous ennuyez pas trop l'hiver ?".

Pardi !

Ya Danielle qui a râlé parce que je ne donnais plus de mes nouvelles. Je l'aime bien Danielle, elle pense à moi souvent et ça fait chaud au palpitant. Je lui ai envoyé un grand mail pour lui raconter ce qui m'est arrivé en 4 jours... ce n'est pas racontable sur un blog... si vous insistez vraiment, demandez-lui un résumé sur boutfil du même hébergeur...

Pour en revenir aux touristes de tous poils qui viennent squatter sans vergogne ni respect notre belle région des gorges du Verdon où l'été dure au maximum 4 mois avec des températures diurnes proches des 34° à l'ombre (le reste du temps c'est l'hiver...), je les rassure : on ne s'ennuie pas du tout du tout l'hiver sans eux ! Mais on a une certitude, ces chers touristes tomberaient comme des mouches s'ils vivaient ici l'hiver.

Pour ne parler que de la journée de jeudi parce que je ne veux pas revenir sur les jours précédents où j'ai cru mourir (mais pas de rire, non pas de rire du tout), la neige est tombée mercredi sans arrêt jusqu'à hauteur de 25 cm... Ah ! ça fait rêver les amateurs de grands espaces blancs hein ? A la télé c'est marrant de voir tomber la neige. A la maison, quand on vit quotidiennement en montagne, c'est nettement moins rigolo. Vous allez me trouver négative, sinistre etc... ça ne me gène pas, défoulez-vous ! mais je vais vous soumettre un calcul mathématique imparable (n'est-ce pas une science exacte ?) : Ce que vous voyez sur la photo, en dehors d'un ami et de mon chien, c'est le chemin qui va de ma maison au bord de la route (on voit le portail là-bas...). Et bien ce petit chemin mesure 55 mètres et est ascendant jusqu'à la route. Vous suivez ? Et bien hier, jeudi, il a fallu déneiger le petit chemin. Et c'est là que les mathématiques vont vous montrer qu'on ne s'ennuie pas en hiver.

Enoncé du problème : Il faut déneiger un chemin de 55 mètres de long sur 2 mètres de large pour laisser passer les voitures et ce chemin est recouvert de 0,25 mètre de neige. Question : Combien de mètres cubes de neige allez-vous dégager avec vos petites mains gelées, une pelle, un balai et un pic à glace ? Question subsidiaire pour les fortiches de la question n°1 : combien de temps cela va t-il vous prendre, sachant que vous êtes aidée d'un ami et que le chien ne fout absolument rien ?

Réponses à la question N°1 : (55 m x 2 m) x 0,25 = 27,5 mètres cubes. OUI ! 27,5 mètres cubes !

Réponse à la question subsidiaire : Et bien quand on a plus 20 ans et qu'on ne tient pas une forme olympique (et encore je me demande si les 20 ans auraient tenu le coup...) et bien, disais-je : il faut 2h30 ! l'équivalent donc de 5 heures pour un solitaire soit l'équivalent de 5,5 mètres cubes par personne et par heure etc... etc... en sachant que ce n'est possible qu'en mathématique parce que le gars tout seul il faut qu'il s'arrête de temps en temps s'il ne veut pas tomber raide mort sur la queue de pelle... (soit dit en passant).

A tous ces chers touristes qui n'arrivent pas à croire qu'il y a un hiver dans notre région quand ils viennent se griller au soleil, je lance une invitation. Envoyez moi vos N° de téléphone que je puisse vous appeler, je vous inviterai à la prochaine chute de neige pour que vous vous rendiez compte si on s'ennuie l'hiver, ça vous aidera peut-être à comprendre pourquoi on respecte et qu'on aime tant notre région, notre nature, nos chemins, nos torrents, nos arbres que vous prenez pour des pissotières et des déchetteries. Vivre en montagne : ça se mérite et en plus il faut en avoir du mérite. C'est pas du tout cuit comme l'été. Mais si les étés sont si beaux, si verts, si attreyants j'en passe et des meilleures des fadaises qu'on se coltine tout l'été, c'est parce qu'il y a un hiver et qu'on s'en occupe.

Et qu'on ne vienne pas me dire que ce sont les touristes qui nous font vivre parce que même si c'est en partie vrai, ça ne dure qu'une amourette et ce n'est pas avec les pécadilles qu'ils lâchent péniblement qu'on peut tenir une année entière. C'est pas la "Cooooooote" ici.

Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Et vous ? ça va ?

Les commentaires sont fermés.