Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2009

LE JARDIN DE DANIELLE suite...

indien kmie.jpgProverbe amérindien :

"Eloigné de la nature, le coeur de l'homme devient dur."

Stella nous a offert un commentaire d'une grande richesse intérieure à propos du Jardin de Danielle. Ce proverbe amérindien résume en quelques mots l'essentiel des rapports de l'homme à la nature.

Passionnée par la culture amérindienne à laquelle je me suis accrochée comme un naufragé au débris d'un bateau, j'ai découvert toute la sagesse, l'intelligence d'un peuple libre sur d'immenses territoires qu'il savait exploiter sans détruire la nature, - la mère nature - et que l'on a appelé "les sauvages". Mais ces sauvages là avaient compris depuis toujours que c'est la nature qui fait de l'homme ce qu'il est et que sans elle, l'homme ne pourra survivre à ses folies. A l'occasion, je retranscrirai la lettre du Chef Seattle adressée à Washington qui veut lui "acheter" son territoire. C'est d'une beauté à pleurer. C'est un texte que l'on devrait faire lire à tous les enfants de 7 à 77 ans, quelque soit leur environnement. La planète ne s'en porterait que mieux, mais hélas ! il est déjà trop tard.

Un autre proverbe amérindien dit ceci : " se forger le corps et l'esprit sans jamais se démunir de sa tendresse"... à faire passer...

11:08 Publié dans coup de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pour stella

Les commentaires sont fermés.