Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2009

DE GUEULE ET D'OR souligné de SABLE

CELTIQUE BOB 25%.jpgTRAVAIL DE BRODERIE EN COURS...

A la demande d'un ami, je brode un motif celtique qu'il a choisi dans un livre sur les ornements et les symboles médiévaux. Comme je l'ai dit dans une autre note, j'en ai bavé pour repérer les entrelacs propres à la culture celtique. Cette fois est la bonne, voici donc le travail en cours.

Rien à voir avec les fleurettes aériennes ! Le travail est dense !

J'en ai profité pour conforter mes connaissances héraldiques sur le Net. Et je ré-apprends qu'il n'y a que 7 couleurs, de métal ou d'émail.

De gueule = rouge, d'argent = blanc, d'or = jaune, pourpre = violet-pourpre, d'azur = bleu, de sable = noir et de sinople = vert. L'or et l'argent sont de Métal, les autre d'Email.

Chaque couleur évidemment, a sa propre symbolique et correspond à une planète et une pierre.

Si cela intéresse les néophytes en héraldisme, je pourrais faire une nouvelle note avec des informations plus complètes et rapides, ne serait-ce que pour les brodeuses qui aiment les motifs médiévaux... Pour les super-calés sur la question : veuillez m'excuser si je ne vous arrive pas à la cheville et merci pour vos recherches personnelles !

En ce qui concerne ma broderie : point de tige, point de bourdon, passé plat, passé empiétant, point fendu et point de noeud. Pas de points extraordinaires ni spéciaux mais beaucoup de fils (perlés de HOE ! et Wildflower de Caron noir pour les contours) et surtout une patience d'ange et une attention sans borne pour ne pas  louper les entrelacs !!!!

Juste un petit mot adressé à Danielle, je me suis entraînée à faire le point de poste une fois de plus, ça marche et c'est très beau comme relief. J'ai trouvé la faille qui nous empêche de réussir ce point : c'est le choix de l'aiguille ! Il faut une aiguille fine à chas long pour pouvoir faire glisser les 4 fils de moulines enroulés autour de l'aiguille. Il faut bien maintenir avec le pouce gauche l'aiguille enroulée quand on tire le fil et retourner la "vrille" vers le bas dès que la vrille est sortie du chas.

Aujourd'hui comme hier il pleut des trombes d'eau. Les oiseaux sont amoureux et s'ils ne chantent pas sous la pluie comme Fred Astaire, ils hantent encore les mangeoires par couples. C'est touchant. A midi je (nous) sommes invités au restau gastronomique de La Garde (dont le chef a refusé une étoile au Michelin pour continuer à faire à manger à ses copains sans contrainte)... kilos en vue ! Mais régal assuré !

Et merde ! On s'en fout !

Commentaires

mais que voilà un boulot interressant!! j'ai quelques motifs bretons dans un livre sur la broderies bretonne ( vous savez comme le l'aime...) pas fastoche l'affaire!!!!! d'autant que certains points sont typiques de cette broderie, c'est ce que j'avais appris avec le maître brodeur de QUIMPER

merci pour le point de poste, j'ai tellement essayé qu'il me sort par les yeux et que je vais l'ignorer un moment, je m'y remettrai un peu plus tard....

Et bon appétit!! profitez en bien, c'est que du bonheur!!!!

Écrit par : boutfil | 29/03/2009

Les commentaires sont fermés.