Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2009

ça s'invente pas ! ça se vit !

poisson d'AVRIL.JPGDemain c'est le 1er avril... le jour des "poissons d'avril !" quoi !

Ben moi j'ai rendez-vous chez mon psy demain... Tu parles d'un poisson d'avril !

Pour ceuss qui prendraient le train en route, je vais chez le psy parce que je ne suis pas malade, c'est les Zôtres.

J'espère que le psy ne va trop faire tanguer le bocal, parce qu'il n'y a que là-dedans que je suis à peu près étanche...

Et pour parfaire la bonne blague : je suis née sous le signe des poissons... Etonnant non ?

MOTIF CELTIQUE FINI

MOTIF CELTIQUE 50%.jpgMOTIF CELTIQUE FINI : pas fâchée !

Le voilà, il est là, terminé de chez terminé et je n'en suis pas fâchée. Ce n'est pas mon truc les "blasons et autres symboles héraldiques", je suis plutôt tendance vieille Angleterre pour les motifs ! (j''ai du sang britannique dans les veines... et du sang Corse ! Quel cocktail !!!!). Bref...

C'était une demande d'un ami qui me voit souvent broder mais qui, je crois, comme la plupart des "visiteurs", ne se rend pas bien compte du travail et du temps (25 heures quand même !) à force de voir des trucs brodés par les super-machines brodeuses qui vous font en deux temps trois mouvements des motifs sur n'importe quel support...

Je ne suis pas fâchée vraiment de l'expérience parce que je sais maintenant que ce n'est ce que je préfère. Je suis juste un peu froissée de m'en séparer quand même parce qu'il me semble que le travail n'est pas vraiment apprécié comme je l'aurais souhaité. Je suis certainement très exigente... (je suis certaine d'être TRES exigente, en fait !) M'enfin... j'aurais aimé un peu plus de " Oh !" et de "Ah !"...

Broder pour les autres des motifs choisis par les autres : ce n'est pas le bon choix de toute façon même si j'y ai mis tout mon coeur et mon petit savoir-faire. Mais je ne recommencerai plus.

Je vais maintenant m'attaquer à la préparation d'une jolie petite nappe ronde pour prendre mon café du matin sur le guéridon devant la maison l'été en regardant les fleurs de mon jardin. (La phrase est peut-être un peu longue non ?). Je vais me composer uen mise en scène de fleurs fraîches et douces comme je les aime... J'ai du temps devant moi, vu que le printemps pour le moment n'est que sur le calendrier (la cheminée fume encore, heureusement !).

M'enfin j'accepte tous les avis sur ce motif celtique quand même ! Kenavo !

30/03/2009

PARTAGEONS UN EXCELLENT REPAS

CHEF DE CUISINE.JPGDETAILS D'UN DEJEUNER ENTRE AMIS A L'AUBERGE DU TEILLON

A l'attention toute particulière de l'épicurien et homocuisinus dominical de Danielle...

Mise en bouche n° 1 : Foie gras de canard mariné au Porto et sa petite brioche tiède, accompagnée d'un soupçon de confiture de figue blanche,

Mise en bouche n° 2 : crème de brocolis relevée au piment d'Espelette,

Entrée : Salade gourmande composée d'un lit de jeunes pousses en tous genres sur lesquelles reposent de fines tranches de magret de canard fumé, un belle tranche de foie gras maison de canard, quelques coquilles st Jacques fumées (comme le saumon) en fines rondelles, tomates sèchées à l'huile d'olive, physalis, radichounets et petites olives de Nice pour la déco. Le tout servi dans une immense assiette carrée en verre soufflé.

Entre-deux : sorbet maison aux figues noires, arrosé d'alcool de figue...

La suite : Risotto de St Jacques aux truffes et sa petite crème veloutée (à se mettre à genou)

Fromage : Chavignol AOC enrobé de pépites d'amandes, légèrement passé au four et trônant sur un lit de jeunes pousses de roquette

Avant-dessert : crème brûlée catalane maison,

Dessert : charlotte au miel de lavande, réhaussée de chantilly maison...

Un délice ma chère !

Je n'oublie pas que les restaus du coeur existent et qu'il y a plein de gens qui crèvent de faim. C'est ce qu'on appelle "la bonne conscience, je sais, merci" mais j'ai donné personnellement, j'ai connu la faim et le froid et le grand désarroi. Je continue d'aider des proches pour être sûre que mes dons ne partent pas dans des mains moites où les billets ont du mal à se détacher... Vous ne me ferez pas culpabiliser de ce repas généreux et goûteux qu'une amie me devait de longue date pour lui avoir arrangé des affaires d'expropriation par la DDE.

La messe est dite.

Je vais enfin aller me coucher.

29/03/2009

Ah ! Ah ! Ah ! L'HEURE D'ETE...

HEURE D'ETE.JPGET C'EST REPARTI POUR UN TOUR ! (de cadran)

Allez donc demander à tous les animaux de la planète s'ils trouvent nécessaire de changer "le temps qui passe" et si ça les perturbe ?

"L'homme est le seul animal doué de raison". Quel con oui ! Et pour peu qu'il s'associe et se reproduise même en captivité : il fait des prouesses pour être LE plus con. Merci l'Europe et le Conseil d'icelui pour nous foutre en l'air notre métabolisme 2 fois par an. Je déteste les bipèdes.

La nature est bien sage - elle - le temps : elle ne sait pas ce que c'est; la nature vit au rythme de la nature... Nous vivons déjà beaucoup plus vite qu'il ne le faudrait, on vit plus longtemps surtout depuis l'invention de la perfusion... Mais qu'est-ce qu'elle fait la nature  ? : elle vit tranquillement, doucement, en adéquation avec le climat.

Je ne travaille plus certes ! Je n'ai plus de montre certes ! Mais j'ai mangé à 13h30 et à 22h ! de l'heure d'été bien sûr. Ma fille avait une pêche d'enfer avant de repartir, d'habitude elle roupille dans la voiture... J'imagine sans peine la tête des mômes demain... Y'a pas de souci, ça va rentrer par une oreille et resortir aussi sec de l'autre. ELEVE QUI DORT.JPG

Je sais que c'est la polémique (Victor)* 2 fois par an et que beaucoup râlent comme moi. Personnellement ça me perturbe vraiment : il me faut une à deux semaines d'adaptation physiologique et psychologique. Je m'en fous qu'on est une heure ou deux heures d'avance sur le soleil. Ce que j'aimerais c'est que ça ne change plus. Peu importe le décalage, mais qu'on arrête de nous bouliguer !

Il n'est pas loin de minuit (23h d'hier) et le sommeil ne se pointe pas. Alors je vais naviguer un peu sur le web en attendant que les yeux piquent... et demain matin je vais être horrifiée par l'heure tardive à laquelle je vais me lever.

Demain j'irai sans doute voir le Verdon dans les collines pour me recoller à la vérité...

Dormez bien et bon courage pour les jours à venir. A ceuss qui bossent bien sûr. Respect.

* très mauvais jeu de mots

DE GUEULE ET D'OR souligné de SABLE

CELTIQUE BOB 25%.jpgTRAVAIL DE BRODERIE EN COURS...

A la demande d'un ami, je brode un motif celtique qu'il a choisi dans un livre sur les ornements et les symboles médiévaux. Comme je l'ai dit dans une autre note, j'en ai bavé pour repérer les entrelacs propres à la culture celtique. Cette fois est la bonne, voici donc le travail en cours.

Rien à voir avec les fleurettes aériennes ! Le travail est dense !

J'en ai profité pour conforter mes connaissances héraldiques sur le Net. Et je ré-apprends qu'il n'y a que 7 couleurs, de métal ou d'émail.

De gueule = rouge, d'argent = blanc, d'or = jaune, pourpre = violet-pourpre, d'azur = bleu, de sable = noir et de sinople = vert. L'or et l'argent sont de Métal, les autre d'Email.

Chaque couleur évidemment, a sa propre symbolique et correspond à une planète et une pierre.

Si cela intéresse les néophytes en héraldisme, je pourrais faire une nouvelle note avec des informations plus complètes et rapides, ne serait-ce que pour les brodeuses qui aiment les motifs médiévaux... Pour les super-calés sur la question : veuillez m'excuser si je ne vous arrive pas à la cheville et merci pour vos recherches personnelles !

En ce qui concerne ma broderie : point de tige, point de bourdon, passé plat, passé empiétant, point fendu et point de noeud. Pas de points extraordinaires ni spéciaux mais beaucoup de fils (perlés de HOE ! et Wildflower de Caron noir pour les contours) et surtout une patience d'ange et une attention sans borne pour ne pas  louper les entrelacs !!!!

Juste un petit mot adressé à Danielle, je me suis entraînée à faire le point de poste une fois de plus, ça marche et c'est très beau comme relief. J'ai trouvé la faille qui nous empêche de réussir ce point : c'est le choix de l'aiguille ! Il faut une aiguille fine à chas long pour pouvoir faire glisser les 4 fils de moulines enroulés autour de l'aiguille. Il faut bien maintenir avec le pouce gauche l'aiguille enroulée quand on tire le fil et retourner la "vrille" vers le bas dès que la vrille est sortie du chas.

Aujourd'hui comme hier il pleut des trombes d'eau. Les oiseaux sont amoureux et s'ils ne chantent pas sous la pluie comme Fred Astaire, ils hantent encore les mangeoires par couples. C'est touchant. A midi je (nous) sommes invités au restau gastronomique de La Garde (dont le chef a refusé une étoile au Michelin pour continuer à faire à manger à ses copains sans contrainte)... kilos en vue ! Mais régal assuré !

Et merde ! On s'en fout !

27/03/2009

PAS TERRIBLE LA SEMAINE...

LAPIN CREME COUCHE.jpgJe ne me suis pas trop manifestée cette semaine. Beaucoup trop de larmes.

Gros coup de blues : l'actualité me démoralise, la façon dont on la traite aussi. Soucis financiers qui commencent à se faire sentir avec le merdier général la crise même si je ne suis pas dans une situation désespérée. Ma fille chérie qui recommence à stresser à fond parce qu'elle a oublié d'être idiote...

Et puis le psy kidi que le printemps rajoute une couche de vernis sur les dépressifs...

Alors on ne m'a pas beaucoup vu dans Castellanne, je suis restée à ma maison, dans mon oeuf, à l'abri avec la ferme lucidité d'être totalement vulnérable.

On va où ? C'est quoi la suite ? C'est quand qu'on se repose les méninges ?

 

 

COMME UN VOLEUR

Un matin tout sera fini. Je n'en saurais rien peut-être

Ce sera fini pour moi de savoir et d'ignorer. Fini d'en rire et d'en pleurer

Un matin que je ne sais pas me donnera des yeux de pierre

Qui reconnaîtra la statue dont le sourire inattendu évoquera d'anciens départ ?

Je sais qu'un matin tout s'arrêtera

Ce sera la paix

Ce sera la guerre

Je ne saurai pas.

(Bernard Dimey - Kermessees d'antan)

MOUTON NOIR.jpg
On m'a longtemps surnommé "le mouton noir" - the black sheep - Pourquoi ?