Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2009

APPELLE-MOI SI TOUT VA BIEN

3 SINGES.JPGJe n'ai rien mis sur le blog ces derniers jours parce que je n'avais pas vraiment envie de communiquer...

Ma fillechériedamour a disjonté au lycée lundi dernier parce que les profs lui mettent la pression pour qu'elle aille en "S" (ce qu'elle veut faire pour être médecin parce que dit ma fille : "les gens sont cons mais je n'aime pas qu'ils souffrent...). Camille est bonne élève et les bons conseils la démolisse plutôt que de la booster. Elle est 8e sur 30 dans sa classe à "têtes d'ampoules" comme elle dit. Alors du fait que son prof de maths lui ai fait cette réflexion anodine somme toute, elle en a déduit qu'elle était NULLE au minimum et 8 jours après cogitation extrème : PAF ! elle a craqué.

Tout le monde ne connait pas ma fille, certes ! Alors résumons : c'est une dépressive précoce, sans aucune pathologie. Elle doute d'elle-même comme personne alors qu'elle est reconnue particulièrement intelligente. Mais l'un n'empêche pas l'autre, au contraire : le con est heureux. Bref, nous (les parents) devons donc passer un cran au-dessus et passer du psychologue (demandé spontanément par Camille en septembre) au psychiatre pour lui redonner assurance et courage. Pour aller en "S", le proviseur lui a confirmé qu'il n'y avait aucun problème...

Pour nous, c'est un souci quotidien. Depuis l'âge de 5 ans, notre fille se demande à quoi ça sert de vivre ? Pas facile de vivre avec des enfants en marge à qui on ne peut pas mentir. Je lui ai trouvé un traitement de fond avec les Fleurs de Bach qu'elle ingurgite depuis 2 mois, l'infirmière du lycée lui a donné de l'Euphytose pour la détendre et nous avons rendez-vous avec son nouveau psy le 29. Voilà le programme du moment. Les chiens ne font pas des chats et si vous avez lu les premiers articles de mon blog, vous comprendrez sans peine mes angoisses maternelles.

Tout ça pour dire que mon père vient de me téléphoner pour avoir des nouvelles. Comme je suis taraudée par le mal-être de ma fille, je lui fais part des derniers déboires. Papie me dit : "me parle pas de ça, ça me démonte à mon âge - 77 ans le 21 - fais plein de bisous à Camille". D'où les célèbres singes : ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire. J'suis démoralisée par cette réaction puérile ou sénile, c'est pareil.

mamouth.JPG
Les "préhistos" sont dans leur bulle, surtout ne pas les déranger...
Ma fille, mon amour, ma raison de vivre : accroche-toi bien, choisis bien ceux sur qui tu peux t'appuyer, il y en aura très peu, mais tant que tu auras ton père et ta mère tu es sûre d'avoir un arimage sans faille.
Je t'aime

Les commentaires sont fermés.