Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2009

MANMAN ET L'INTENDANCE...

MAMOUR AUX CUISINES.jpgPetitechéried'amour est en vacances avec sa môman dans les montagnes.

Y'a longtemps que j'ai jeté l'éponge en ce qui concerne la bouffe. Après avoir été une cuisinière épatante et recherchée par les pique-assiettes durant ma période active, la maladie m'a en partie dégoûtée de la bouffe et surtout de la préparer... On n'imagine pas ce que les anti-dépresseurs peuvent faire comme mal ! Donc, comme je suis seule la plupart du temps, je me "nourris" de n'importe quoi (mai de bonne qualité quand même) et à l'heure à laquelle j'ai faim... ce qui est un paramètre très variable !

Lorsque la famille est au complet (3 !) j'entends toute la journée des : "c'est quand qu'on mange ?, qu'est-ce qu'on mange ?, A quelle heure on mange ?, Et ce soir ?"... autant de questions auxquelles je suis incapable de répondre tant je me fous de ce faux problème qu'est manger. Donc, le vouikante c'est l'homolivretdefamilius qui s'occupe de tout : les courses et les repas. Comme ça il sait à quelle heure il va manger, ce qu'il va manger etc...". Il pousse un cri désespéré dans la maison après s'être demené dans la cuisine : "A table ! ça va être froid !". Combien de fois ai-je poussé ce cri quand JE faisais à manger et que personne ne répondait ? En millier de fois ça se compte, ça ne se compte même plus... mais quand c'est l'homocuisinus qui pousse son cri de guerre : faut se bouger dans les 12 secondes ! Merveilleuse intendance... C'est qu'il cuisine bien le bougre ! Et faut le lui dire ! A chaque bouchée !... "hum ! c'est bon ce que tu as fait !" à multiplier jusqu'à la fin du repas...

Pour en revenir à ma petitechéried'amour, elle, elle a compris qu'il ne fallait rien demander et prendre des initiatives pour remplir son estomac d'adolescente pas sotte du tout. Elle ne me demande rien, elle fait à manger, soigne la présentation, m'interdit d'aller dans la cuisine (je ne me fais pas prier !) et en somme : elle m'invite à sa table. Un bonheur !

Dans cette assiette, elle a su à merveille faire cuire des filets de poissons panés aux céréales, avec des farfalle à la crème (légère) qui recouvrent de délicieuses rondelles de courgettes cuites à l'eau, assaisonnées d'estragon tout comme j'aime.

Elle demande toujours si ça me va, si c'est assez chaud, si ça me plaît etc... Je dis "OUI" à tout et nous mangeons de bon coeur comme deux copines sur la table de la cuisine au doux éclairage d'une lampe de table... Elle est extra ma petitechéried'amour ! Elle ne réclame pas de compliments toutes les deux secondes, trouvant finalement très normal de s'occuper de tout ça. Elle a pris l'habitude de faire à manger ce qu'elle veut quand elle veut lorsqu'elle séjourne chez sa manman qui est toujours occupée à faire des tas de trucs avec ses mains et qui ne voit pas l'heure passer parce qu'elle s'est retirée du monde des agendatistes...

Et quand tu ne seras plus là mon Amour ? Je ne veux même pas y penser... chaque jour avec toi est une gâterie douce-amère mais qu'on redemande sans cesse.

Je t'aime.

Les commentaires sont fermés.