Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2009

ON REPREND LES RUBANS...

ESSAIS mai 2009 A.jpgDepuis que j'ai retrouvé ma boîte de rubans de soie, ça me démange.

J'ai fait une commande de rubans de soie qui ne devrait pas tarder à arriver. J'ai réalisé tardivement que je pouvais teindre mes propres rubans puisque j'ai tout le matériel pour peindre la soie. J'ai donc commandé un très long métrage de ruban blanc pour m'en donner à coeur joie. Rien ne me plaît plus que de faire mes propres expériences et mes bricolages. Si je m'en tire bien, je vous montrerais mes fils teints perso.

En attendant que la soie arrive je me suis entraînée avec la multitude de rubans de satin que je possède. Si le résultat est assez satisfaisant, la méthode est abominable ! Il est tellement difficile de sortir le chas enrubanné de la toile de lin que je dois me servir d'une pince à bijoux (je fais aussi des bijoux, s'cusez-moi) pour tirer chaque point en-dessus et en-dessous. L'horreur ! J'ai des mains de terrassier ce soir ! Déjà que mes mains servent à tous les travaux qui ne me permettent pas de les bichonner et de les peindre, ce soir c'est complet !

Voilà, j'ai fait une tentative de coeurs de Marie en regardant ceux de mon jardin, j'ai fait des roses (incontournables) et je me suis attaquée à des Delphiniums ou des digitales ou des roses trémières... au choix), mais j'ai craqué après le premier. Au final je ne suis pas mécontente de moi. Un constat est certain : il est beaucoup plus facile de travailler le ruban de soie !!!!!

J'ai acheté un livre sensationnel : "la Bible de la broderie au ruban". Le nom est un peu prétentieux et "mal ta propos" comme y disent à la tévé mais j'y ai trouvé exactement ce que je cherchais : des points excellemment expliqués et des idées pas trop tartes de réalisations (mais là ça va, mon imagination marche bien !).

Non je n'ai pas (vraiment) abandonné la nappe aux pois de senteurs mais en ce moment je suis d'une grande instabilité. Il faut que je peigne, que je brode, que j'écrive et surtout que je me calme un peu !

Vous noterez l'abondance de mes articles aujourd'hui : un effort sans effort puisque je suis remontée comme une pendule !

J'attends les critiques et les conseils de mes brodeuses préférées sur ce travail de ruban.

A tous les autres je dis : MERCI de votre visite !

Commentaires

Ton UBD ultra-bas-débit nous empêche de les admirer en plus grand, mais ce qu'on voit est déjà bien alléchant... Il m'est arrivé dans certains travaux de tirer mon aiguille avec une pince universelle parce que c'est tout ce que j'avais sous la main, qui a dit que la broderie était un rêve de délicatesse ??

Écrit par : Violette | 20/05/2009

Les commentaires sont fermés.