Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2009

RETROUVAILLE

MOTIF fils Caron 2008.jpg
Si un archiviste se pointait chez moi avec l'intention de mettre de l'ordre dans mes affaires, je pense qu'il connaîtrait le découragement et la déprime en moins de 24 heures...
C'est le bazar chez moi ! Je n'ai pas dit que c'était "sale", je dis que c'est le bazar, un point c'est tout !
On l'aura compris : je touche à tout. Et toucher à tout signifie beaucoup de matériel, de matériaux, d'entassements ect...
La maison est grande mais j'ai rempli tous les placards, les commodes, les étagères, les tiroirs divers et multiples... Faut bien que la vie continue... Alors il y en a partout, surtout dans mon bureau-atelier-foutoir !
En règle général je retrouve mes affaires, des fois je cherche et c'est là que ça devient intéressant parce je tombe sur des trucs que j'ai fait et qui sont inachevés (indénombrables les trucs non terminés !) et ça fait vraiment plaisir.
C'est en cherchant un bout de toile de lin que je suis tombée sur ce ravissant motif composé en Hardanger par mes soins et réalisé avec les fils Caron dégradés. J'adore broder le Hardanger, il faut être minutieux et savoir compter jusqu'à 5 mais ça me détend. J'en fais souvent, comme ça, pour tuer le cafard ou le temps et puis hop ! je le range (... ... !).
Et chez vous ? ya pas de bazar ? Ya pas de retrouvailles ?
J'ai commencé à vivre dans un tout petit appartement dans une maison de village quand je suis arrivée en Provence et aujourd'hui je fais ce constat qui ne me consterne pas du tout (mon mari un peu quand même mais il ne dit rien parce qu'il aime ce que je fais) : Plus on a de place, moins on en a ! Faut dire que mes placards ne sont pas encombrés par les fringues ! Par contre, si vous ne savez pas quoi faire chez moi un jour de pluie, y'a pas de souci !
Plouf plouf

Les commentaires sont fermés.