Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2009

MAIS QU'EST-CE QU'ELLE DEVIENT ?

NON, je ne suis plus très prolixe sur le blog... et pour cause !

J'ai rechuté. Grave. Comme disent les jeunes. Moi je préfère PROFOND, c'est plus adéquat mais pas plus confortable.

Je vais juste spécifier ça : je prends 65 mg d'anti-dépresseurs vert et blanc et un autre couleur bordeaux mais qui n'en a pas le goût et 40 mg d'anxyolitique rose Barbie par jour. J'ai gagné le concours des "fatigués" cet été et mon cher médecin spécialiste a jugé nécessaire de me rajouter de la chimie pour que les ravins cessent de m'attirer...

65 mg d'anti-dep et 40 mg d'anxyolitique par jour...

pour certains : c'est peu

pour la moyenne : c'est beaucoup

pour la majorité : c'est effrayant

pour MOI : c'est l'enfer.

Alors pardonnez-moi si je ne suis pas très communicative. Je garde une lueur d'espoir de me séparer d'un anti-dep d'ici Noël...

Et vous ? ça va ?

Commentaires

allez catherine, c'est mieux, vous en parlez après ce long passage douloureux.... donc, vous sortez un peu la tête, comme un BB qui arrive et prendsl'air
je vous embrasse tout plein!!!!

Écrit par : boutfil | 19/09/2009

Courage Catherine, j'admire votre volonté lorsque je vois tout ce que vous êtes capable de faire pendant une période où vous vous sentez si mal... Vous ne lâchez pas la rampe, et vous pouvez en être fière.
Je vous embrasse

Écrit par : Violette | 20/09/2009

Chère Catherine, nous allons former un club !!! Avec 75mg d'un produit, 5 d'un autre, plus 25 d'un troisième à la demande (en cas de crise de panique, plus exactement), je comprends ce que vous ressentez. Chez moi, il faut combattre et la douleur psy, et la douleur physique. Le résultat n'est pas satisfaisant, j'ai l'impression d'être dans un brouillard chimique, toujours fatiguée, mais je n'ai pas le courage de ré-affronter des douleurs qui me faisaient me réveiller en hurlant la nuit. Ceci dit, je ne supporte pas plus que vous le fait d'être plongée dans un "bain chimique". Même si les comprimés ont des couleurs ravissantes...
Je vous souhaite bon courage et vous embrasse.

Écrit par : Catherine | 21/09/2009

Les commentaires sont fermés.