Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2009

OCTOBRE ROSE

OCTOBRE ROSE 2009.jpg
ET VOILA MON PREMIER PATCH "SERIEUX" DEPUIS LONGTEMPS...
Inspirée par Danielle GUERIN,
j'avais besoin de reprendre mes tissus, de jouer avec les couleurs et les matières, de retrouver une de mes premières passions : le patch.
J'avais déjà fait un patch "cloisonné" qui est très beau dans des tons rouilles et noirs mais je n'avais pas fait d'appliqués ni de matelassage en piqué libre machine dessus. Alors voilà que je suis comblée d'avoir réuni plein de techniques.
J'ai travaillé avec 21 couleurs, que des cotons. Le patch mesure 136 cm x 136 cm. Finition passepoil blanc.
Quel bonheur de composer des cases, de se creuser la tête pour savoir quoi mettre et où etc...
Tous les appliqués sont rebrodés à la main avec des perlés, des moulinés, des unis, des dégradés... enfin tout pour tuer la monotonie !
Le point de feston fait merveille pour mettre en relief les motifs...
Durée de l'opération patch : une quinzaine de jours,
sans oublier les obligations quotidiennes et le carrelage dans la salle de bain.
Ce patchwork ne plaira pas à tout le monde par son côté un peu "moderne" mais je me fais plaisir avant tout et j'avais besoin de "liberté, de tendresse, d'émotion" dans des structures au carré. C'est un peu Moi, en somme.
Moi, l'abstrait me fait rêver.
Après ça : je vais mieux.
Disons, que c'est moins pire.

17:35 Publié dans PATCHWORK | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : j'aime, j'aime

Commentaires

Voilà qui me laisse pantoise. Savez-vous que sortir vos tripes vous réussit ?

Écrit par : Violette | 14/10/2009

Eh bien ! Ce patchwork est magnifique. Moi aussi, il me fait rêver. Quelle chance vous avez de pouvoir exprimer des sentiments et des états d'esprit par le biais du tissus et des aiguilles. Je vous envie. Et vous admire. Quelle est donc votre recette ?

Écrit par : Catherine | 16/10/2009

Les commentaires sont fermés.