Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2009

QUELQUES RETROUVAILLES

GARDEN QUILT.jpg
"GARDEN QUILT"
Parce qu'il arrive un moment où il faut se mettre à ranger un immense foutoir occasionné par mes débordements "créatifs" d'une part, par la mise en forme d'une salle de bains qui n'attendait que ça depuis 5 ans,
j'ai retrouvé des patchworks que j'avais sagement rangé en attendant... quoi ? Je ne sais pas !
Je n'ai plus un mur "valide" pour accrocher mes trésors accumulés depuis 25 ans.
Il y en a déjà sur les lits, dans une autre maison qui se prête mieux à l'accrochage de ces monuments de tissus et comme, somme toute, je dois en posséder une bonne quarantaine... et bien certains quilts sont dans les placards. Eh  !
J'avais fait celui-là lorsque j'ai commencé à m'installer dans les Alpes de haute Provence pour y mettre les couleurs de la Provence et de la montagne (d'où le blanc que je n'utilise en général jamais mais symbolisait la neige au milieu des couleurs chaudes de la Provence)
Cette affaire mesure 190 cm par 1,60 de hauteur.
Il n'a jamais été accroché.
L'espace que je lui avais réservé est couvert de broderies...
On ne peut pas tout avoir !!
GARDEN QUILT Détail.jpg
Détail d'un bloc. Chaque bloc a pour centre un très joli motif lié au jardin.
PS : Y'a des blogeuses qui sont plus rapides que moi et qui écrivent des commentaires alors que j'en bave pour faire les articles !
Bises !

Commentaires

Je reste chaque fois sans voix face à vos créations, surtout les patchworks qui sont fantastiques. Je n'en ai jamais fait, je n'ai jamais osé me lancer. Mais j'en rêve depuis longtemps. Je ne suis pas sure d'avoir encore assez de force dans les mains car, j'imagine, vers la fin, l'ouvrage est un peu lourd.
Si vous en avez trop et ne savez plus où les ranger, je pense que beaucoup parmi vos lectrices se feront une joie de vous aider en en adoptant un....
Bises.

Écrit par : Catherine | 26/10/2009

Les commentaires sont fermés.