Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2009

LE PLUS INTIME DE TOUS MES PATCHS

BOUTS DE NOUS.jpg
Titre : "BOUTS DE NOUS BOUT A BOUT" 1996
Grand panneau mural : 180 cm x 150 cm.
Que des tissus de coton noir, gris, blanc. Motif : log cabin avec photos personnelles en noir et blanc au centre.
1996
Premier avant-goût de la dépression. Goût très amer. Je me plonge dans un grand patch où je mets en valeur des photos de famille, triées sur le volet. La technique est infernale, le papier transfert pour imprimante n'existe pas, j'utilise le "Transcryl" après avoir photocopié chaque photo couleur avec une imprimante laser. Un travail de titan pour ceux qui ne connaissent pas le mode d'emploi de ce produit.
La chronologie se situe de bas en haut. En bas on voit mon père qui me tient dans ses bras : j'ai 28 jours.  Puis on termine le panneau avec des photos de ma propre fille, qui a 3 ans à ce moment là.
NB : on n'a toujours pas trouvé de photo de moi bébé avec ma mère à ce jour.
Pas de photos de mes frères : les seuls enfants de ma mère.
Mon père a fait un bébé tout seul...
Qu'est-ce que je suis à l'envers ce soir... ...
Aux quilteuses classiques pures et dures je dis que j'ai volontairement refusé de réaliser le log cabin dans la tradition pour échapper aux vilaines diagonales que je n'ai jamais appréciées. Affaire de goût, n'est-il pas ?
BOUTS DE NOUS DETAIL.jpg
Mon père avait envoyé cette photo pour les 3 ans de ma fille.
... "le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard..."

Commentaires

Que ce patch est beau ! Dur, poignant, intime et douloureux, mais quelle sublimation de la douleur il présente.. J'en suis très émue, Catherine. Si on le regarde longtemps (et quand on l'a regardé, il reste longtemps dans la tête), il renvoie à ses propres douleurs, les fait ressortir et les apaise en même temps.

Écrit par : Catherine | 09/11/2009

Les commentaires sont fermés.