Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2009

IMPERTINENCE GRACIEUSE... ...

présence agréable.JPGLe commentaire de Catherine sur la note qui suit m'a rappelé un souvenir scolaire parmi bien d'autres, bien sûr, mais la phrase de Catherine : "impertinence gracieuse" m'a fait me souvenir des interminables cours de technologie en 4ème et 3ème, au collège.

En 3ème, nous avions cours de techno à 13h30, juste après la cantoche. Au premier trismestre ce cher monsieur Vannot avait arbitrairement demandé aux garçons ce qui les intéresserait... nous étions une minorité de filles, mais pas des moindres !

L'unanimité chez les garçons a été d'étudier et de dessiner un moteur de voiture. Ravies nous étions, nous, les filles... Le moteur à explosion, à 15 ans, ça passionne !

Déjà testarde et insoumise à l'injustice scolaire, j'avais donc décidé de somnoler un peu  pendant ces cours ultra-soporiphiques sur les différents composants d'un moteur à explosion qui ravissaient ces andouilles de garçons.

Ce qui me sauvait était le dessin. A l'époque (1976), nous faisions encore des dessins au crayon, à la règle, au compas, à l'équerre, j'en passe et des meilleures et toutes les légendes étaient écrites à la plume et à l'encre de Chine noire, entre deux lignes bien horizontales qu'il fallait gommer ensuite avec précaution pour ne pas faire de traînées.

J'ai toujours eu la moyenne (moyenne, pas plus) grâce à de vagues réponses lors des contrôles écrits et par contre d'excellentes notes pour le"moteur éclaté" dessiné et légendé lors de ce trimestre plus qu'ennuyeux.

Pour en revenir à la remarque de Catherine, mon prof de techno avait marqué sur mon bulletin trimestriel à côté de ma moyenne moyenne, ce commentaire que je n'ai jamais oublié : "Présence agréable...". Rien de plus, rien de moins.

Je rappelle au passage que ma mère était enseignante dans le lycée voisin et qu'elle n'avait pas manqué d'apprécier cet humour éducationalesque propre aux enseignants qui ne se comprennent qu'entre eux.

Pour ce qui est des autres trimestres et de l'année de 4ème, ne me demandez pas ce qui était au programme !

Moi, j'avais trouvé le commentaire "charmant" et très juste. Ma mère n'était pas du même avis.

Faut dire que l'étude du moteur éclaté a été d'une grande utilité dans mon existence et que ma mère n'a conduit qu'une seule fois dans sa vie pour s'encastrer dans un pont du canal de la Marne à la Saône... !!! Etonnant non ?

Commentaires

Oui, "présence agréable", c'est joli.. Dans ma scolarité, j'ai été sanctionnée pour, je cite, "imagination intempestive". J'ai adoré cette formulation.
J'ai été prof quelques années, et je me suis toujours bien gardée de mettre sur les bulletins ce type d'appréciation, à moins bien sûr que je n'aie eu le temps de l'expliquer à l'élève.

Écrit par : Catherine | 25/11/2009

Les commentaires sont fermés.