Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2009

REVISIONS COMPLETES !

MECANO.jpgJe suis descendue de ma montagne pour quelques jours pour faire des révisions complètes...

J'ai une gentille petite voiture qui m'a dit l'autre jour qu'il fallait que je fasse un tour chez mon mécano préféré parce qu'elle avait 69000 km... Ce matin j'ai emmené mon noto et je me suis faites enguirlandée (c'est de saison !) par mon mécano parce que :

Primo : la révision c'est à 60.000 km (Ben moi je sais pas, ma voiture m'a dit la semaine dernière qu'il fallait voir le docteur, elle avait plus de 68.000 km...)

Deuxio : "La dernière fois qu'on s'est vu chère madame, c'était il y a 2 ans jour pour jour pour la vidange et vous n'en n'avez fait que 2 en 68.000 km ???????". J'ai répondu : "que ça se peut bien, le carnet d'entretien n'est pas mon livre de chevet, que j'ai regardé les niveaux le mois dernier, qu'il y avait un bon niveau niveau d'huile, qu'elle était un peu noire, mais bon...".

Y m'a fait les gros yeux le mécano. L'air de dire que je n'étais pas raisonnable. J'suis pas nulle en mécanique, même si je suis une nana, mais je reste assez basique : tant que ma voiture m'emmène où je dois aller sans faire de bruits bizarres ni s'allumer comme un sapin de Noël, je pense qu'elle va bien. "Ouais..." kiladi le mécano. Bon, en tous cas il garde ma titine en observation jusqu'à demain et ça va me coûter la modique somme de 400€ si tout va bien...

Passons...

Je me suis dit que par la même occasion je ferais bien de faire ma propre révision des 47 balais. Trois ans que je ne suis pas allée chez le toubib depuis qu'il m'a fait faire des prises de sang,

SERINGUES.jpg

La première m'a révélé un diabète installé. Ok, pas de médocs, on fait régime, on bannit les super nougats locaux, les grosses sucrades. 2ème prise de sang 6 mois plus tard : j'ai toujours du diabète et en option : du cholestérol ! Sans blague ! Re-régime. Il ne me reste plus que la rondelle de concombre à  laisser fondre sous la langue. Je me suis délestée de 18 kg comme une grande, sans l'aide de personne et j'ai abandonné l'idée de refaire une prise de sang. Faut pas pousser quand même !

Mais bon, comme je suis coincée hors de mon paradis, TOUBIB.jpg

je me suis dit qu'une bonne ordonnance pour les vampires serait bienvenue et que ça me fera plaisir de revoir mon médecin qui va tomber à la renverse en regardant ses rendez-vous. (J'suis du genre à me soigner toute seule... et seulement quand je suis malade, et j'suis jamais malade. La montagne, le grand air pur...) Mais je crains quand même les résultats des analyses, vont encore me trouver des trucs de oufs.

docteur fou.jpgEt comme un bonheur n'arrive jamais seul, j'ai combiné tout ça avec le bon docteur de mes angoisses existentielles...

C'est ce qu'on peut appeler : un parcours de santé.

Donc, je ne suis pas à la maison de moi, mais dans l'autre maison de moi que j'ai pris en horreur pour tous les souvenirs professionnels qui y sont associés. Mais vendredi matin : délivrance, je remonte et je devrais trouver beaucoup de neige qui fait "croutch croutch" sous les bottes, et mes oiseaux qui viennent se restaurer aux snaks remis en fonction comme les restaus du coeur.

A part ça : ça va. Mon compagnon shi-tzu depuis 11 ans et demi s'est éteint brutalement mercredi dernier, laissant un trou béant dans mon coeur et des millions de souvenirs et de larmes. Je ne peux pas tout dire en temps réel, y'a des évènements, comme ça qu'il faut digérer.

Et vous ? ça va ?

Commentaires

J'espère que la série des em... est close. Je voudrais trouver les mots magiques qui consolent pour la mort de votre chien et vous les envoyer.
Les résultats d'analyses ? En route à nouveau pour de l'alimentation contrôlée ? On s'y fait, vous savez. Voilà 10 ans que je dois surveiller ce que j'avale, et sauf un ras-le-bol de temps à autre qui se traduit par un beau gâteau totalement interdit, je dois reconnaître que ce n'est pas si difficile. C'est vrai, on a l'impression de faire de la chimie plutôt que de la cuisine (x% de ci, y% de ça), mais on arrive même à relever des défis intéressants, du style rendre appétissante la bouffe de régime. Et psychologiquement, cette obligation fait qu"on prend soin de soi, qu'on se "doudoune", comme dit ma psy. C'est toujours ça de positif !
Alors, je vous souhaite un bon "doudounage" ??
Bises, Catherine

Écrit par : Catherine | 17/12/2009

le départ pour le paradis des chiens de votre petit père est toujours quelque chose de difficile, il est parti retrouver mon Charly, dont je ne me suis jamais consolée du départ......
vous pouvez en retrouver un super au refuge le plus proche, il vous apportera amour et reconnaissance de l'avoir sorti de sa cage prison......moi, je peux pas le faire tant que nous sommes à Paris, mais je me suis bien promis, sitôt que, nous aussi, nous sortirons de notre cage-ville, d'en prendre un.......

pour les régimes, bon sang!!! quesque je me sens privilégiée de ne rien avoir de toutes ces maladies!! à 63 ans, mon toubib me regarde en secouant la tête et en disant que je devrai être raisonnable et de " prévoir" et puis quoi encore???j'ai rien? alors salut toubib......

maigrir de 18 kgs, j'avoue que je suis admirative, j'arrive à en perdre 4 voir 5 dans les grands moments, mais jamais autant que je le voudrai, c'est à dire 10!!! je suis trop bonne vivante pour ça!!!!

je vous embrasse

Écrit par : boutfil | 17/12/2009

j'ai oublié de vous dire que je fais des photos de la petite merveille....mais elles ne rendent pas trop bien, donc, j'en refais et j'ai l'intention de mettre " la chose" sur mon blog cette semaine

bizzzzzzzzzzzzz

Écrit par : boutfil | 17/12/2009

Les commentaires sont fermés.