Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2010

MANNEQUIN TILDA

  • TILDA mannequin rose 2010.jpgCULTURA a eu la bonne idée d'ouvrir un magasin à Fréjus depuis peu pour les maniacomanuelles dont je fais partie. CULTURA : c'est la caverne d'Ali-Baba à portée de main. Ya de tout : bouquins, disques, dvd, papèterie et surtout, surtout : le quartier des artistes ! Avant l'ouverture de ce divin magasin où le personnel n'est pas encore formé et confond l'aquarelle avec le scrapbooking (pas grave, ils vont s'y mettre !), j'allais à Cannes, par l'autoroute, avec un créneau horaire hyper court compte tenu de mes obligations maternelles le mercredi (j'ai un bébé de 17 ans à aller chercher au lycée). Maintenant, c'est sur place et je me régale. Voilà pour CULTURA.
  • TILDA : J'en voyais partout de ses créations dans les magazines. Il y a un petit côté gnangnan de petite fille qui ne mûrit pas mais j'ai feuilleté un bouquin d'elle chez Cultura évidemment ! Et j'ai beaucoup aimé : "une journée chez Tilda" parce qu'il y avait un patron (entre autres) d'un très joli buste en 3D à réaliser en couture. Je n'ai pas tout bien compris au début les explications mais c'est finalement simple et évident !
  • LES MANNEQUINS et les BUSTES : Je suis collectionneuse de bustes féminins à peindre, à décopatcher dans toutes les tailles possibles, j'ai de très jolis bustes en fil de fer, d'autres en bois avec les bras articulés... bref : une collection quoi ! Avec un grand buste en carton de Décopatch, j'ai réalisé il y a quelques année une très jolie lampe originale.
  • POURQUOI les mannequins et les bustes ? : parce que ma mère a eu 3 enfants : 2 fils. Et quelque part il me manque quelque chose qui se nomme : amour maternel. On compense inconsciemment d'abord, puis ensuite on cultive cet erzatz à outrance. C'est Freudien, je sais mais je m'en fous. C'est la vie...
  • C'est mon premier buste Tilda. Je le trouve charmant. Il a le mérite de pouvoir être décliné à loisirs en utilisant toutes sortes de tissus. J'en ferais d'autres maintenant que "je maîtrise" !
  • J'oubliais ! pour le pied du mannequin j'utilise des fûts de flèches en cèdre cassées puisque je suis tireur à l'arc...

J'attends avec impatience mon "extension" pour rediriger ma collection éparpillée avec plus de rigueur.

Bises à toutes (et tous s'il y en a !)

09:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : on fait ce qu'on peut

Commentaires

Coucou Catherine, pas souvent que je vous laisse un commentaire sur votre blog, mais aujourd'hui c'est exceptionnel !!! Bienvenue parmi les blogueuses !!! Je suis ravie de vous retrouver !!! En plus avec un article sur les TILDA, c'est bien, je suis une fan de ces petits ouvrages tellement naïf et reposants !! Enfin c'est l'effet qu'ils ont sur moi ??... Le votre est super mignon. J'adore.
Je vous dis à très bientôt avec pleins de gros bisous. Sylvie

Écrit par : Sylvie | 19/05/2010

moi pas savoir faire ça....moi un peu gourde....
bises

Écrit par : boutfil | 19/05/2010

>> SYLVIE
Comment fait-on pour rencontrer Sylvie sur son blog ? Quelqu'un a son adresse ? J'aimerais bien lui rendre visite...

Écrit par : Catherine de la Montagne | 21/05/2010

Les commentaires sont fermés.