Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2010

LE PETIT DERNIER

"A BESSEY-lès-CITEAUX AVEC MON PERE"BESSEY AVEC MON PERE.jpg

Voici mon petit dernier, accroché ce matin.

140 cm x 140 cm. Simple au premier coup d'oeil, assez alambiqué de plus près !

Je le dédie à mon père qui est encore à l'hôpital parce que la majeure partie des tissus proviennent de Bessey-lès-Citeaux en  Bourgogne où nous étions allés, mon père et moi, rendre une visite à Françoise Aubert qui hante avec un charme fou le rez de chaussée de son château qu'elle a transformé en boutique de tissus pour patchwork.

Les tons choisis sont assez "sourds" sans être tristes.

Pour celles qui aimeraient entrer en contact avec Françoise Aubert qui n'a pas de site Internet mais se plie volontier à tous nos caprices de quilteuses, voici ses coordonnées :

QUILT MARKET - Françoise AUBERT

24, rue de la Rivière

21110 BESSEY LES CITEAUX

Tél : 03 80 29 73 27

Françoise va régulièrement au USA choisir ses tissus selon ses inspirations personnelles et offre une palette merveilleuse, tout en fouillis, semée de chats endormis dans un espace qu'elle a rendu lumineux, créatif, accueillant comme nulle part. Si vous n'en êtes pas loin, passez la voir, ça vaut le détour. Sinon, appelez-là, elle cernera vos envies et vous proposera des échantillons qu'il suffira de choisir. Elle est vraiment formidable, toujours gaie et disponible. Je la connais depuis plus de 10 ans ! Infaillible, toujours sérieuse et à l'écoute.

Souvenir d'une balade avec mon père sous les grands arbres du parc...

INSPIRATION RONSARD

PIERRE DE RONSARD 2010 B.jpgLe coquin Pierre de Ronsard s'est vu attribuer une merveilleuse rose devenue très en vogue par les temps qui courent alors que j'ai eu un mal de chien à me procurer ce fabuleux rosier grimpant lors de "sa sortie".

La rose correspond bien à l'époque avec ses milles pétales qui font penser aux mille froufrous des damoiselles de l'époque. Froufrous qu'il fallait effeuillés pour atteindre son but... Rien à voir avec le kikini et les seins nus d'aujourd'hui !

Je m'étonne toujours que l'on fasse apprendre aux gosses de primaire cette charmante poésie libidineuse à souhait à des enfants qui n'ont que de la tendresse dans les yeux et le coeur pour la réciter sans comprendre une seconde de quoi il s'agit ! Enfin, France Gall chantait les "sucettes à l'anis" avec une innocence qui rendait encore plus salaces les paroles de cet enfoiré de Gainsbourg ! (Et elle n'était plus en primaire... comme quoi !)

Ce merveilleux bouquet provient de mon jardin "d'en bas" et m'a été apporté par mon époux dans mes montagnes. Et puis j'ai eu envie de brodailler un peu et je me suis prise à broder des roses ! Sacré Ronsard va ! Mon seul regret est de travailler sur de la toile Aïda 7 parce que mes yeux ne s'y retrouvent guère dans la toile de lin tant aimée. Je dors peu et mal, donc je ne vois pas clair.

MAI 2010.jpgJe renoue donc avec les petites croix.

Je travaille au gré de mes envies, sans modèle pré-établi. On verra bien le résultat ! C'est comme ça que j'aime broder ! Et puis je mélange tous les fils comme toujours, du DMC (gnagnagna), des HOE (bonheur !) et des Gentle Art pour le moment.

La suite ? je ne la connais pas. J'essaierai de vous montrer ça... lol

Et à la question qui tue : "A quoi ça va servir ???"...

... et ben... à rien !

Juste à me faire plaisir, na !

21/05/2010

N'APPELEZ PAS LA S.P.A !

Il est bientôt 14 heures et je commence à crier famine depuis 2 heures que je pédale dans le garage pour vous mettre des articles sur Internet... 5 en tout aujourd'hui je crois...

Alors je vais terminer par mes bêtes chéries photographiées à l'improviste dans leur petit univers quotidien. Et si vous pensez qu'il est nécessaire d'appeler la S.P.A., c'est sans doute parce que les patchs au milieu desquels ils se vautrent ne sont pas forcément assortis à leur robe !!!!

Eliott est maintenant à sa taille définitive : 5 kg 200 de tendresse et de trouillardise !

Ginko adore ce nouveau compagnon mais n'a pas changé d'un iota son programme habituel !

ELIOTT 21 MAI 2010.jpg

GINKO 21 MAI 2010.jpg

Un GRAND merci à mes visiteuses qui me remontent le moral,

Bienvenue à Sylvie que je vais aller voir sur son blog,

et mille fiori pour votre gentillesse !

PETUNIAS 21 MAI 2010.jpg

A L'ATTENTION DES IGNARES COMME MOI

BOM

Je sais que je ne suis pas la seule à me creuser la cervelle pour décrypter les abréviations qui envahissent notre cher vocabulaire.

Alors (pour celles qui savent : c'est évident et elles vont rire de moi),

BOM

ça veut dire : the Block Of the Month

chez les quilteuses de la nouvelle génération.

Je fais des patchworks depuis 1985, à l'époque les BOM n'existaient pas mais on les faisait quand même sans le savoir, maintenant je sais que je ne mourrais pas idiote dans une discipline que  j'affectionne particulièrement et où je pense ne pas trop mal me débrouiller.

Par contre, je ne sais toujours pas ce que veut dire : SAL ?

Patchworkement vôtre !

Une petite bise à Danielle... ... ... ... ... lol

JE VAIS CHANGER DE VOITURE, DONC

Je vais changer de voiture à la fin du mois, vous vous en foutez, bien sûr !

Je vire ma C3 de 5 ans qui chasse régulièrement du Q dans les virages en S et dont les serrures de portières tombent en ruine... C'est français, d'accord, mais c'est très décevant !

Donc je retourne chez les Japonais et je m'offre un(e) Note de Nissan où toutes les options des bagnoles françaises sont en série chez les japonaises (soit dit en passant et pour le même prix). Ce n'est pas là que je voulais en venir : comme j'ai choisi la couleur Anthracite pour ma nouvelle voiture (il faut que les couleurs des voitures de la maison cadrent avec le paysage : pas de rouge, pas de bleu : du discret... c'est comme ça !), je me suis fait 2 coussins en patch avec un tissu rouge imprimé de notes de musique que je trimbale depuis des siècles sans savoir quoi en faire. Ben voilà :

COUSSINS POUR LE NOTE 2010.jpg
Et si vous voulez savoir pourquoi j'ai fait des coussins, c'est parce qu'il y en a toujours une de ma fille ou de moi, qui roupille confortablement pour les cervicales quand l'homoconductis se tartine les centaines de km d'autouroute quand on a décidé d'aller voir plus loin !

PATCHS EN COURS 1

.
30 AVRIL 2010 2 PATCHS EN COURS.jpg
Un "appliqué" en cours, largement inspiré par "Sampler Magazine".
Modifications personnelles évidemment, comme l'oiseau bleu dans les chardons écossais.
Il me reste 3 bandes de tour à réaliser et je rechigne toujours à terminer...
Mon mari a dit : "je le veux pour moi !"
Ma fille a dit : "Il serait chouette sur mon lit !"
Et moi je dis : "vivemement que j'aie de la place pour accrocher tout ça parce que les murs sont couverts de patchs et de broderies déjà réalisés !". Et pas que de la place pour les accrocher mais aussi pour les travailler parce que celui-là, par exemple, fera 160 x 160 cm quand il sera fini.
Vous aimez ?