Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2011

25 ANS de PATCHWORK

Je réalise soudain que je tripote mes tissus depuis 25 ans, sans club ni association (je suis une grave solitaire !); ma fille a 18 ans et le temps passe... passe... sans que je ne me lasse jamais ni du patchwork... ni de ma fille !

Grand silence depuis mon dernier article : "artiste" au travail ! J'ai replongé dans ma vraie passion avec empressement de mettre en oeuvre ce qui me passe par les tripes. En voici un de terminé (vous le jugerez peu riant je suppose, mais je vous livre un de mes "reflets"), et deux autres qui sont en cours de finition (dont un très coloré, comme quoi on peut tout exprimer avec le patchwork). Je n'abandonne pas la broderie, rassurez-vous !

Voici donc : "THE DEPTHS OF MY DISPAIR"

ma thérapie, mon miroir, mes tripes, ma vieNe me demandez pas de vous faire des commentaires personnels... Voyez dans ce patch ce que vous voulez y voir.

Dimensions : 104x90 cm

15 blocs de 17 pièces de tissus, essentiellement japonais, soit une moyenne de 250 pièces de tissus ! Chaque bloc est rebrodé machine avec des motifs différents. Un long travail de mise en place des couleurs, des sens des blocs etc... Pas de "modèle", comme d'habitude, juste ce qui me passe par les méninges.

UN GROS PLAN DU CENTRE

ma thérapie, mon miroir, mes tripes, ma vie

Une remarque personnelle qui ne concerne que moi... J'ai longtemps travaillé avec une part importante de rouge. Depuis cette année, je suis particulièrement attirée par le turquoise, couleur très difficile à marier. Mais je n'ai aucune explication à ce sujet, je n'y connais rien en chromothérapie !

A très bientôt pour l'affichage d'un nouveau patch !

Amicalement à tous,

Commentaires

encore du beau boulot!! vous allez bien ? je vous embrasse

Écrit par : boutfil | 23/03/2011

J'aime. Tout simplement. Vos patchwork me font du bien, peut-être parce qu'ils expriment des choses que je ressens aussi. Pas "gai, gai", certes, mais pas terne, surtout pas terne. Vos assemblages de couleurs sont forts, c'est certainement ce qui me touche.
Prenez soin de vous et portez-vous bien, Catherine.
Je vous embrasse.

Écrit par : Catherine | 25/03/2011

Les commentaires sont fermés.