Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2009

RETROUVAILLE

MOTIF fils Caron 2008.jpg
Si un archiviste se pointait chez moi avec l'intention de mettre de l'ordre dans mes affaires, je pense qu'il connaîtrait le découragement et la déprime en moins de 24 heures...
C'est le bazar chez moi ! Je n'ai pas dit que c'était "sale", je dis que c'est le bazar, un point c'est tout !
On l'aura compris : je touche à tout. Et toucher à tout signifie beaucoup de matériel, de matériaux, d'entassements ect...
La maison est grande mais j'ai rempli tous les placards, les commodes, les étagères, les tiroirs divers et multiples... Faut bien que la vie continue... Alors il y en a partout, surtout dans mon bureau-atelier-foutoir !
En règle général je retrouve mes affaires, des fois je cherche et c'est là que ça devient intéressant parce je tombe sur des trucs que j'ai fait et qui sont inachevés (indénombrables les trucs non terminés !) et ça fait vraiment plaisir.
C'est en cherchant un bout de toile de lin que je suis tombée sur ce ravissant motif composé en Hardanger par mes soins et réalisé avec les fils Caron dégradés. J'adore broder le Hardanger, il faut être minutieux et savoir compter jusqu'à 5 mais ça me détend. J'en fais souvent, comme ça, pour tuer le cafard ou le temps et puis hop ! je le range (... ... !).
Et chez vous ? ya pas de bazar ? Ya pas de retrouvailles ?
J'ai commencé à vivre dans un tout petit appartement dans une maison de village quand je suis arrivée en Provence et aujourd'hui je fais ce constat qui ne me consterne pas du tout (mon mari un peu quand même mais il ne dit rien parce qu'il aime ce que je fais) : Plus on a de place, moins on en a ! Faut dire que mes placards ne sont pas encombrés par les fringues ! Par contre, si vous ne savez pas quoi faire chez moi un jour de pluie, y'a pas de souci !
Plouf plouf

30/04/2009

MA PREMIERE CITROUILLE

Ma première citrouille 30 04 2009 redim 25%.jpgOui, bon, je sais, il n'y a pas de quoi s'étouffer d'orgueil, mais je suis fière de moi quand-même, na !

Merci à Violette, qui, par le biais des "chroniques de Frimousse" m'a donné la recette de cette adorable citrouille que je vais m'amuser à décliner.

Vraiment sympa à faire et toute liberté pour la décoration. Une idée simple, mais il fallait la trouver !

Et... me direz-vous... "vous allez en faire quoi de vos citrouilles ?"...

Ben... rien ! Je vais prendre du plaisir à les réaliser et du plaisir à les regarder !

MA BOITE A RUBANS DE SOIE

RUBAN DE SOIE.jpgMa boîte à rubans de soie à broder : je viens de la retrouver !

Voilà des semaines que je retourne ma maison dans tous les sens pour retrouver cette boîte magique qui contient des rubans de soie à broder que j'ai depuis au moins 5 ans et dont je ne me suis pratiquement pas servis.

Oui, je fais un peu de tout, en broderie et dans d'autres secteurs manuels. Oui ma maison est un immense atelier où s'entassent tout mon bazar correspondant à chaque activité mais NON, je ne suis pas vraiment bordélique, je sais - en général - où se trouvent mes affaires.

Au moins 3 semaines que je râle après cette boîte, que je demande à ceuss qui partagent ma maison (heureusement pas à plein temps ! il y a de quoi devenir fou chez moi si vous n'êtes accro que de Canal+ et de l'Equipe... lol...)et bien sûr personne ne sait où se trouve ce que je cherche !

L'avantage de l'enquête est que j'ai retrouvé des toiles de lin aux jolies couleurs que j'avais oubliées dans mes navettes bord de mer et montagnes mais que je ne trouvais toujours pas ma boîte à rubans (une idée fixe) même en fouillant dans les boîtes d'allumettes... c'est dingue comme on devient stupide quand on cherche quelque chose !

Et bien voilà... Je l'ai retrouvée... parce qu'elle était très bien rangée. Trop bien rangée, à l'abri du regard. J'ai retrouvé cette idiote dans une autre boîte faite maison, tout simplement posée sur une étagère derrière mon dos, dans l'atelier-bureau-foutoir ! Voilà ce que c'est de ranger, on ne voit plus rien et on se fait un sang d'encre, on se demande si on l'a rêvée la boîte (de Pandore ?) ou si elle est bien quelque part ?

Ravie, je suis ravie. Hier j'ai fait un saut dans une mercerie de Draguignan pour voir le prix des rubans de soie... Aïe Aïe Aïe ! Faut faire du petit modèle et pas trop de couleurs : une fortune ! Et ben, m'en fous maintenant parce que j'ai retrouvé ma boite avec plus de 20 cartonnettes de rubans et plein de couleurs !

Le truc que j'ai mis en photo est mon unique réalisation en rubans il y a 5 ans. Par contre, comme j'ai pris du poil de la bête maintenant, avec les fils et la broderie traditionnelle et que j'ai deux ou trois magnifiques livres de modèles : je vais m'y remettre. Même en miniature.

C'était passionnant non ?

NON

20/04/2009

REMERCIEMENTS

MERCI affectueux à Jocelyne et Violette qui m'ont laissé des messages d'encouragement pour la nappe aux pois de senteur.
J'ai beaucoup apprécié les commentaires et surtout je me sens moins seule sur le blog où j'ai des centaines de visiteurs et de rares commentaires...
En tous cas, j'avais bien besoin d'encouragement parce que je me tiens une flemme de premier ordre (voir article suivant !)
La semaine dernière je n'ai pas touché une aiguille.
Fatiguée.
J'ai ressorti mes pinceaux et j'ai fait quelques petites aquarelles pour me changer les idées (qui n'ont pas changée du reste !).
Encore merci à vous : c'est gratifiant.
Voilà la nappe : j'en suis là. J'ai attaqué le 7ème motif sur 16... mais comme  je veux que chaque fleur soit différente, je prends ou je perds beaucoup de temps à choisir mes fils...
Je vais m'y remettre, promis !
POIS DE SENTEUR.jpg

31/03/2009

MOTIF CELTIQUE FINI

MOTIF CELTIQUE 50%.jpgMOTIF CELTIQUE FINI : pas fâchée !

Le voilà, il est là, terminé de chez terminé et je n'en suis pas fâchée. Ce n'est pas mon truc les "blasons et autres symboles héraldiques", je suis plutôt tendance vieille Angleterre pour les motifs ! (j''ai du sang britannique dans les veines... et du sang Corse ! Quel cocktail !!!!). Bref...

C'était une demande d'un ami qui me voit souvent broder mais qui, je crois, comme la plupart des "visiteurs", ne se rend pas bien compte du travail et du temps (25 heures quand même !) à force de voir des trucs brodés par les super-machines brodeuses qui vous font en deux temps trois mouvements des motifs sur n'importe quel support...

Je ne suis pas fâchée vraiment de l'expérience parce que je sais maintenant que ce n'est ce que je préfère. Je suis juste un peu froissée de m'en séparer quand même parce qu'il me semble que le travail n'est pas vraiment apprécié comme je l'aurais souhaité. Je suis certainement très exigente... (je suis certaine d'être TRES exigente, en fait !) M'enfin... j'aurais aimé un peu plus de " Oh !" et de "Ah !"...

Broder pour les autres des motifs choisis par les autres : ce n'est pas le bon choix de toute façon même si j'y ai mis tout mon coeur et mon petit savoir-faire. Mais je ne recommencerai plus.

Je vais maintenant m'attaquer à la préparation d'une jolie petite nappe ronde pour prendre mon café du matin sur le guéridon devant la maison l'été en regardant les fleurs de mon jardin. (La phrase est peut-être un peu longue non ?). Je vais me composer uen mise en scène de fleurs fraîches et douces comme je les aime... J'ai du temps devant moi, vu que le printemps pour le moment n'est que sur le calendrier (la cheminée fume encore, heureusement !).

M'enfin j'accepte tous les avis sur ce motif celtique quand même ! Kenavo !

29/03/2009

DE GUEULE ET D'OR souligné de SABLE

CELTIQUE BOB 25%.jpgTRAVAIL DE BRODERIE EN COURS...

A la demande d'un ami, je brode un motif celtique qu'il a choisi dans un livre sur les ornements et les symboles médiévaux. Comme je l'ai dit dans une autre note, j'en ai bavé pour repérer les entrelacs propres à la culture celtique. Cette fois est la bonne, voici donc le travail en cours.

Rien à voir avec les fleurettes aériennes ! Le travail est dense !

J'en ai profité pour conforter mes connaissances héraldiques sur le Net. Et je ré-apprends qu'il n'y a que 7 couleurs, de métal ou d'émail.

De gueule = rouge, d'argent = blanc, d'or = jaune, pourpre = violet-pourpre, d'azur = bleu, de sable = noir et de sinople = vert. L'or et l'argent sont de Métal, les autre d'Email.

Chaque couleur évidemment, a sa propre symbolique et correspond à une planète et une pierre.

Si cela intéresse les néophytes en héraldisme, je pourrais faire une nouvelle note avec des informations plus complètes et rapides, ne serait-ce que pour les brodeuses qui aiment les motifs médiévaux... Pour les super-calés sur la question : veuillez m'excuser si je ne vous arrive pas à la cheville et merci pour vos recherches personnelles !

En ce qui concerne ma broderie : point de tige, point de bourdon, passé plat, passé empiétant, point fendu et point de noeud. Pas de points extraordinaires ni spéciaux mais beaucoup de fils (perlés de HOE ! et Wildflower de Caron noir pour les contours) et surtout une patience d'ange et une attention sans borne pour ne pas  louper les entrelacs !!!!

Juste un petit mot adressé à Danielle, je me suis entraînée à faire le point de poste une fois de plus, ça marche et c'est très beau comme relief. J'ai trouvé la faille qui nous empêche de réussir ce point : c'est le choix de l'aiguille ! Il faut une aiguille fine à chas long pour pouvoir faire glisser les 4 fils de moulines enroulés autour de l'aiguille. Il faut bien maintenir avec le pouce gauche l'aiguille enroulée quand on tire le fil et retourner la "vrille" vers le bas dès que la vrille est sortie du chas.

Aujourd'hui comme hier il pleut des trombes d'eau. Les oiseaux sont amoureux et s'ils ne chantent pas sous la pluie comme Fred Astaire, ils hantent encore les mangeoires par couples. C'est touchant. A midi je (nous) sommes invités au restau gastronomique de La Garde (dont le chef a refusé une étoile au Michelin pour continuer à faire à manger à ses copains sans contrainte)... kilos en vue ! Mais régal assuré !

Et merde ! On s'en fout !