Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2009

Ah ! Ah ! Ah ! L'HEURE D'ETE...

HEURE D'ETE.JPGET C'EST REPARTI POUR UN TOUR ! (de cadran)

Allez donc demander à tous les animaux de la planète s'ils trouvent nécessaire de changer "le temps qui passe" et si ça les perturbe ?

"L'homme est le seul animal doué de raison". Quel con oui ! Et pour peu qu'il s'associe et se reproduise même en captivité : il fait des prouesses pour être LE plus con. Merci l'Europe et le Conseil d'icelui pour nous foutre en l'air notre métabolisme 2 fois par an. Je déteste les bipèdes.

La nature est bien sage - elle - le temps : elle ne sait pas ce que c'est; la nature vit au rythme de la nature... Nous vivons déjà beaucoup plus vite qu'il ne le faudrait, on vit plus longtemps surtout depuis l'invention de la perfusion... Mais qu'est-ce qu'elle fait la nature  ? : elle vit tranquillement, doucement, en adéquation avec le climat.

Je ne travaille plus certes ! Je n'ai plus de montre certes ! Mais j'ai mangé à 13h30 et à 22h ! de l'heure d'été bien sûr. Ma fille avait une pêche d'enfer avant de repartir, d'habitude elle roupille dans la voiture... J'imagine sans peine la tête des mômes demain... Y'a pas de souci, ça va rentrer par une oreille et resortir aussi sec de l'autre. ELEVE QUI DORT.JPG

Je sais que c'est la polémique (Victor)* 2 fois par an et que beaucoup râlent comme moi. Personnellement ça me perturbe vraiment : il me faut une à deux semaines d'adaptation physiologique et psychologique. Je m'en fous qu'on est une heure ou deux heures d'avance sur le soleil. Ce que j'aimerais c'est que ça ne change plus. Peu importe le décalage, mais qu'on arrête de nous bouliguer !

Il n'est pas loin de minuit (23h d'hier) et le sommeil ne se pointe pas. Alors je vais naviguer un peu sur le web en attendant que les yeux piquent... et demain matin je vais être horrifiée par l'heure tardive à laquelle je vais me lever.

Demain j'irai sans doute voir le Verdon dans les collines pour me recoller à la vérité...

Dormez bien et bon courage pour les jours à venir. A ceuss qui bossent bien sûr. Respect.

* très mauvais jeu de mots

10/03/2009

CE SOIR CE SERA NAVET OU NAVET

NAVET.JPG ou NAVET.JPG ... ... ... au choix !

HIER SOIR, grosse rigolade en regardant le programme télé... Je suis abonnée à Canalsat... ne le répétez pas, ça pourrait tenter de futurs abonnés... je paie une fortune pour avoir 12596 chaînes et dans 99% des cas : y'a rien. Enfin je veux dire, rien qui ne m'intéresse vraiment. J'avais fait abstinence de télévision pendant presque 10 ans, je me suis dit qu'il serait bon de s'y remettre dès fois que ça ai changé, je paie... donc je suis... esclave !

ALORS quand même hier soir, entre les chaînes que je paie et celles que je ne peux pas avoir et où je dégote toujours un truc intéressant mais que je ne pourrais pas voir... Y'avait donc le choix entre "Le mouton à 5 pattes"... et "Le flic de Beverley Hills"...

Le choix est douloureux... Quand je cherche un bouquin dans ma bibliothèque, le dilemne est tout de même hautement plus intellectuel : Maupassant ou D'Ormesson ce soir ?

Bon, comme j'ai attrapé "l'assant provençaleu" à force de mes 25 ans de présence en Provence, je me dis que peut-être, le mouton à cinq pattes ça doit être sympa... Je tiens 20 minutes. Fernandel grimé avec du coton hydrophile... les Parisiens qui essaient d'avoir l'assant et qui dérapent genre 9.3, une intrigue excellente : touristifier le patelin en faisant revenir les mouflets du papet... J'ai craqué, j'ai pas pu, excusez-moi monsieur Verneuil, on fait tous des erreurs de jeunesse mais je ne vous pardonne pas.

DONC, je bifurque satelllitairement sur "Le flic de Beverley Hills". Vous allez me trouver complètement arrièrée, mais je n'avais jamais vu de film avec Eddy Murphy, donc pas le flic de Beverly Hills. Non ! c'est pas possible ! ça existe ça ? Mais y'a des gens qui ont payé une place de cinéma pour aller voir ça ?

TELE SCIEE.JPGJe suis sciée ! Je regarde quand même parce que ce genre de navet, faut pas le rater quand même pour sa culture cinéphile. La richesse des dialogues - et des monologues - est à faire pleurer. Je me demande même si les acteurs n'ont pas été payé à la longueur de leur prestation orale, c'est à dire au minimum pour ne pas bousiller le budget : "Salut, c'est moi !", réponse : "c'est toi ?"... j'en passe et des pires. Bon, je suis allée jusqu'au bout. Jusqu'au bout de moi, j'ai dépassé mon moi, j'ai outre-passé mon Moi, je me suis damnée...

Comme je n'avais pas sommeil, j'ai enchaîné sur "Incroyable mais vrai"... L'apothéose ! Un feu d'artifices ! Et le ringard coincé dans son costard qui présente ça ? Non ! Arrêtez tout !

Je m'étais payée le luxe de regarder mes petits camarades français sur la "roue de le fortune" avec Dechavanne et ce pauvre chien qui n'a rien à faire dans un studio de téloche. Dépitée j'étais. Dépitée je suis. Dépitée je reste.

Mais entre les crétins de la roue de la fortune (et cette grande bringue suédoise qui dit des points de fion...) et zapping entre les nanards, j'ai quand même été bouleversée par le sort des enfants albinos en Afrique... 30 secondes aux infos. J'ai envie de vomir sur la parabole... Merci la téloche !

09/03/2009

ACHAT DE TIMBRES EN LIGNE...

HOMMO TOUT.JPGSAMEDI je découvre que l'on peut acheter des timbres sur le site de la Poste. Que voilà une excellente nouvelle pour moi ! La poste de Castellane est fermée depuis 8 jours pour défaillance informatique... Ah ! cette chère province ... Sont 4 là-dedans, sans compter les gentils facteurs mais y peuvent rien faire (enfin, officiellement) parce qu'ils ont une panne informatique. Le bureau de poste le plus proche est à 25 km. Bon, j'en reviens à l'achat en ligne...

Alors c'est très simple, ça se fait en 4 étapes, y'a même une démo pour les homocrétinus, c'est garanti efficace, sans surcoût et ya même des commentaires (vraiment bidons, faudrait être stupide pour croire qu'il y ait des gens pour écrire des commentaires aussi commerciaux !) et en plus c'est joli. Faut s'inscrire d'abord. Ben oui quoi ? Y vont pas vendre des timbres à n'importe qui quand même ! Je trouve ça étrange mais je m'inscris. Bravo bravo ! Je tape dans mes petites mains, j'ai reçu un mail comme quoi je pouvais désormais acheter mes timbres. Ouf ! Rien que pour l'inscription et la démo, j'en ai eu pour 30 minutes vu que je n'ai pas l'adsl...

Bon, pour les 3 premières zétapes : c'est ok. Je choisis mon timbre parmi quelques niaiseries proposées, je définis le coût du timbre en fonction de ce que j'ai à envoyer... ça marche bien... j'en veux 3... ça marche toujours... on me demande de payer par carte bancaire... ça marche super bien... je reçois encore un mail pour me dire que  j'ai bien payé... ok jusque là, c'est magique. Où le temps se gâte à ma grande surprise c'est quand je clique sur "imprimer vos timbres" (l'essentiel quoi !).

Ben, j'ai un pavé qui me dit : "patientez, traitement en cours". Je patiente... un quart d'heure... une demie heure... Je m'inquiète là. Je vérifie que mon imprimante est "on", j'y ai glissé une page adhésive A4, ya de l'encre... rien à signaler de mon côté. Je patiente toujours...

Au bout d'une heure de "patientez, traitement en cours", je laisse tourner l'ordi et je m'en vais boire mon café à Castellane dans l'espoir qu'en rentrant chez moi j'aurais mes 3 malheureux timbres d'imprimés. Et ben NON ! Le truc dit toujours  : "patientez... patientez...". A peux pu patienter moi ! je disjoncte ! Mais c'est pire que de faire la queue à la poste !

Bon, je me détends, j'envoie un mail au "contactez-nous", je donne toutes les informations requises (c'est une enquête policière ou quoi?) et j'attends. Je reçois un mail genre celui qu'on envoie à tout le monde ; "on s'occupe de votre problème et on vous recontacte". Ah bon ?

Comme je n'ai pas vraiment l'intention de passer le week-end là-dessus, je passe à autre chose et j'oublie.

FEMME BAIGNOIRE.JPG

DIMANCHE : journée de la femme (je vous fais grâce de mes commentaire sur cet évènement annuel...) je regarde ma messagerie : pas de nouvelles de la Poste avec un grand Pet.

Je retourne sur le site des timbres en ligne et je vois que mon compte est crédité de 5,40€. Ah bon ben bonne nouvelle alors ! Je vais recommencer. Et comme une imbécile heureuse : je recommence. Et comme par hasard ça beugue à l'étape 4 dite de "l'impression de vos timbres". J'attends encore et encore... l'espoir fait vivre... Je constate que mon compte est à zéro alors j'y crois. Alors j'attends... Et ben RIEN. RIEN de RIEN. Pas de timbres.

J'ai renvoyé un mail pour demander si j'étais sur le podium des crétins basiques ou si leur formidable service en ligne était aussi efficace que celui du guichet ? Je n'ai toujours pas de réponse, toujours pas mes 5,40€ et toujours pas mes timbres...

Y'a des jours comme ça où je me sens très très fatiguée.

Et vous ? ça va ? Vous avez déjà réussi à acheter des timbres en ligne ?

13/01/2009

REFORME DES LYCEES

CHEVRE DIPLOMEE.JPGOPINION PERSONNELLE SANS ENGAGEMENT POLITIQUE

ILS vont lycée lisser le baccalauréat. Déjà que le brevet des collège a dégringolé au rang du certificat d'études... maintenant ILS vont refiler le bac à tour de bras pour les stats et le ramener au niveau de notre BEPC (je sais, les vieux sont cons).

Les mômes auront tout en option même de ne pas aller en cours, ce n'est pas grave, puisque ce ne sera pas le baccalauréat mais lebactulauras.

J'ai vu le p'tit Nicolas aux infos présenter ses voeux aux profs... (hi! hi! hi!). J'ai bien aimé par contre la réflexion d'une prof qui a dit que l'Education Nationale Française était un modèle... Allez donc vous renseigner sur le système suédois et vous verrez qu'on est loin d'atteindre le podium ! Pourquoi n'ont ILS pas penser à supprimer les lycées et les profs et faire des programmes scolaires directement sur Messenger puisque les gamins sont rivés dessus ?

Déjà que l'Education Nationale (Jules Ferry doit bien rigoler !) ne fait plus guère cas de notre belle langue française en acceptant des raccourcis compréhensibles uniquement par les "jeunes"... lol - mdr - prk - prq... j'en passe et des meilleures. Attention ! je suis maman d'une élève de seconde, je sais de quoi je parle ! Quand ma fille chérie m'envoie des SMS, il me faut un certain temps pour décoder son message en espérant que sa vie n'est pas en danger le temps que je comprenne ce qu'elle a essayé de me dire... lol

M'enfin, comme on n'a pas le choix de toutes façons, on verra bien comment cette superbe réforme va évoluer dans le temps et comment les chefs d'entreprise réagiront devant les CV des "bacheliers" de 2009 et +. Par contre faudrait penser à construire des facs parce que les étudiants y ayant droit vont être légion.

Enfin moi je dis ça comme ça.

12:24 Publié dans coup de gueule | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : grrrr, on va où

LE JARDIN DE DANIELLE suite...

indien kmie.jpgProverbe amérindien :

"Eloigné de la nature, le coeur de l'homme devient dur."

Stella nous a offert un commentaire d'une grande richesse intérieure à propos du Jardin de Danielle. Ce proverbe amérindien résume en quelques mots l'essentiel des rapports de l'homme à la nature.

Passionnée par la culture amérindienne à laquelle je me suis accrochée comme un naufragé au débris d'un bateau, j'ai découvert toute la sagesse, l'intelligence d'un peuple libre sur d'immenses territoires qu'il savait exploiter sans détruire la nature, - la mère nature - et que l'on a appelé "les sauvages". Mais ces sauvages là avaient compris depuis toujours que c'est la nature qui fait de l'homme ce qu'il est et que sans elle, l'homme ne pourra survivre à ses folies. A l'occasion, je retranscrirai la lettre du Chef Seattle adressée à Washington qui veut lui "acheter" son territoire. C'est d'une beauté à pleurer. C'est un texte que l'on devrait faire lire à tous les enfants de 7 à 77 ans, quelque soit leur environnement. La planète ne s'en porterait que mieux, mais hélas ! il est déjà trop tard.

Un autre proverbe amérindien dit ceci : " se forger le corps et l'esprit sans jamais se démunir de sa tendresse"... à faire passer...

11:08 Publié dans coup de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pour stella

29/12/2008

J'AIME PAS LA FIN DE L'ANNEE...

Noël 2007 Redim 65%.jpgNOEL est passé. Ouf ! J'aime pas les fêtes de fin d'année. J'aime pas Noël parce que j'ai toujours l'impression que c'est l'absolution de toutes les vacheries de l'année qui est donnée par les cadeaux. Ben moi j'aime pas. Enfin, on ne peut pas  y couper, c'est tous les ans pareils. A une chose près, non négligeable, c'est que j'ai fait tous mes achats via internet, bien tranquille chez moi et que c'est bien plus marrant que de se taper la queue dans les magasins de fous.

Bon, tout le monde il était content de ses cadeaux. Faut dire que depuis qu'on fait ça en tout petit comité, sans les grands-parents odieux de la Bourgogne, les choses ne finissent pas dans les larmes comme ce fut le cas pendant quelques décennies.

Pour la bouffe, je ne suis pas la convive idéale ces derniers temps avec le régime imposé, le cholestérol et le diabète pour fermer le ban. Je ne parle pas de l'alcool cause les anti-dépresseurs. M'enfin je me suis faite toute petite et je me suis arrangée pour qu'on ne focalise pas sur moi pendant le réveillon. Examen réussi.

Maintenant reste le réveillon de la nouvelle année : alors là je déteste ! Parce que depuis que je suis toute petite je crois qu'il va se passer des choses miraculeuses dans la nuit du 31 au 1er et tous les ans je suis déçue, mais déçue !

Le fait de prendre une année : j'm'en balance ! On y va tous !

Mais je crois toujours que les cons de l'an passé vont subitement devenir vivables, que mon psy va me dire que je suis enfin heureuse et épanouie, que je vais arrêter de faire des cauchemars avec mes parents et que les "élus" vont arrêter de nous prendre pour des vaches à lait d'une part, et pour des abrutis complets d'autre part. Que nenni !

Je me souviens que lorsque je travaillais en binome et que j'étais en vacances entre ces deux merveilleuses fêtes de Noël et du Jour de l'An chez mes parents (chez qui je me gelais et m'emmerdais ferme), je me disais que lorsque j'allais revenir au bureau, ma collègue aurait reçu une greffe de neurones et une injection de gentillesse qui la transformerait en quelqu'un de compétent et de moins revêche. C'est jamais arrivé. Jamais.

Je n'aurais qu'un souhait si un miracle pouvait se produire pour moi dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier : c'est que les cons aient un girophare bien visible pour les éviter et avoir beaucoup beaucoup moins de déceptions dans l'année avec les bipèdes...

Je ne demande pas grand chose mais je sais que je vais être encore déçue dans quelques jours...

J'aime pas la fin de l'année, ni le début de l'autre...