Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2010

BECAUSE I LOVE YOU

838.jpgOEIL redim.jpg864.jpg

 

 

 

 

 

Petitechériedamour m'avait demandé un patchwork que j'avais commencé à concevoir en 2009 avec des oeuvres de June Leeloo. Je lui avais promis de le terminer pour son anniversaire, début février, mais j'ai eu une grosse flemme au moment d'assembler les 2 bandes latérales... Le patch, c'est comme ça : le plus excitant c'est la conception, le voir dans sa tête et le regarder se réaliser, et puis il y a les finitions... alors là, je n'aime pas. Mais Petitechériedamour est patiente et sait bien que sa mère fera n'importe quoi pour elle.

Petitechériedamour voulait que je lui peigne sa chambre, elle a choisi la couleur chez Casto : abricot. A priori ce n'est vraiment ce que j'aime mais j'ai peint un seul mur pour qu'elle se rende compte de l'effet et dans ma lancée, je lui ai terminé le patch que j'ai accroché sur le mur orange. Elle a été très agréablement surprise en voyant sa chambre vendredi soir.

Et sa joie est la mienne...

30 AVRIL 2010.jpg
Pour les inconditionnelles du "technique",
le patch mesure 117cm x 117cm
Assemblé et quilté machine.

19:32 Publié dans PATCHWORK | Lien permanent | Commentaires (2)

25/12/2009

C'EST DANS L'URGENCE QUE JE TROUVE L'INSPIRATION !

SAPIN.JPGDepuis début novembre nous étions invités à passer le réveillon de Noël chez une amie, la voisine d'en face sur la droite (!) qui habite un ravissant chalet plein de belles choses puisqu'elle à fait les arts déco dans sa belle jeunesse...

Femme superbe, raffinée, pleine d'humour et de tendresse, nous veillons l'une sur l'autre mutuellement dans notre micro-hameau. Elle me couvre sans cesse de compliments lorsqu'elle voit mon travail dans quel que domaine que ce soit et elle n'est pas spécialement lèche-bottes puisque pourvue d'un vrai caractère trempé au fil d'une VDM... C'est donc toujours avec beaucoup de bonheur que je reçois ses remarques avisées en matière de couleurs, de forme, de mise en place etc...

Bref, elle affectionne tout particulièrement mes patchworks et m'avait demandé si un jour elle pourrait m'en acheter un... ? (étonnement de ma part... je ne vends rien !). Peut-être que je devrais ! ?

Nous avions donc fait des emplettes pour ce rendez-vous de quelques cadeaux manufacturés pour passer la soirée ensemble. Mais le 23 décembre une petite voix m'a dit qu'il fallait que je fasse quelque chose de perso avec mes mimines pour marquer le coup. J'avoue que j'y avais pensé plus tôt mais que rien ne me venait à l'esprit qui pourrait correspondre à ses goûts. Et là ! Paf ! Le déclic !

J'ai travaillé d'arrache-pied pendant 2 jours, jusqu'à hier soir 18h30 pour réaliser en 20 heures un mini-quilt de 45 cm x 45 cm, fait dans les règles de l'art jusqu'au dernier point.

COQ ROUGE NOEL 2009.jpg
J'ai mis dans le mille !
Danielle (elle s'appelle Danielle aussi, elle a le même âge que Boutfil, des amours les Danielle comme ça !) est restée bouche bée en ouvrant "son cadeau perso".
Elle m'avait prêté un des livres pour enfants qu'elle avait dessiné sur des histoires de fleurs, dessinées avec beaucoup d'onirisme. Je lui ai réalisé en patch une de ses fleurs...
"Merci ma petite Catherine, c'est génial, je vous adore, c'que c'est beau" et d'autres choses qui font du bien.
Ce que j'ai préféré ce sont les milliers d'étoiles qui ont fait briller ses yeux clairs.
Parce que, je n'ai pas honte de le dire, j'ai toujours peur de m'être ratée quelque part parce que je n'ai pas eu la chance de faires les beaux arts (j'aurais dû si...) ni les arts-déco (j'aurais adoré) et que je fais tout en autodidacte et pétrie de doutes.
Moi j'aime bien faire plaisir, c'est ma récompense.
Merci à Danielle et Gael pour cette délicieuse soirée au chalet.

19/12/2009

ELLE FAIT ENCORE DU PATCH

Quelques fois on a du temps à perdre parce qu'on attend qu'un commerçant s'occupe de vous. Alors on traîne un peu. Et je suis tombée par hasard sur une série de très jolies cartes postales reproduisant des tableaux de June LEELOO. J'ai été immédiatement séduite par les regards et le côté japonisant de ses remarquables tableaux. J'en ai acheté une dizaine et je me suis demandé ce que j'allais en faire...

Je suis allée sur le site de June Leeloo, une belle balade, une artiste qui vit en Bretagne et qui semble pleine de tendresse, de doute aussi. J'ai été surprise par le commentaire d'une internaute : "c'est dommage que vos personnages ne sourient pas...". Ah ! l' Art ma bonne dame !

Moi, c'est ce qui m'a plu.

Et j'ai trouvé le moyen de réunir toutes ces délicates femmes : un patchwork. Rien de mieux pour le plaisir des yeux qu'un panneau mural où on y ajoute un peu de soi.

Voici les premiers blocs (ça s'appelle comme ça), il y en aura 9 en tout, axés sur "le regard", avec  une large bordure en deux tons pour mettre le centre en valeur.

Ma fille, qui ne voyait pas d'un bon oeil mon idée (comme toujours, tant que ce n'est pas palpable ou visualisable en vrai, mon entourage doute d'un quelconque résultat). Quand elle a vu punaisés au mur les 4 premiers blocs, elle a dit : "j'le veux !". Surtout qu'on ne me demande pas mon avis hein ?! Mon mari m'a déjà piqué le précédent et ce ne sont pas les premiers que je fais !!!!!

Alors voici ce que je suis entrain de réaliser :

 

 
4 PREMIER CARRES.jpg
Tout cela n'en est encore qu'au stade du montage.
Je vous le mettrai en entier et matelassé quand il sera terminé.

07/12/2009

VEAU, VACHE, COCHON, COUVEE

COUSSIN MOUTON.jpgENCORE du patch !

Oui je sais, je dois vous bassiner un peu avec tous mes patchworks, mais ça fait plus de 25 ans que je bricole dans ce domaine et j'en ai tellement que je me fais plaisir à les regrouper sur mon blog parce que j'ai eu la paresse de les photographier en temps et en heure pour en faire un "book" comme disent les vrais artistes.

J'ai eu ma période (prémonitoire cependant) "country". C'était un peu avant que le disjoncteur explose. J'avais fait un grand dessus de lit uniquement avec des moutons, dont est noir et de dos (c'est moi, cherchez pas !) et des coussins sympas (enfin, c'est mon avis). Tout ça bien sûr, est dans ma maison "d'en bas" et quand j'y pense,  je prends des photos. Je dis : "quand j'y pense" parce que j'ai tellement réalisé de patchworks qui font mon univers que je ne les remarque même plus. Je sais qu'ils sont là et ça me suffit.

Je précise un truc totalement inutile : j'adore les moutons. En vrai comme en reproduction, même caricaturale. Je sais que ce n'est pas le plus intelligent des animaux, mais il me réconforte. Il est idiot mais il est rond, doux, paisible et j'aime la laine. Fermons la parenthèse !

COUSSIN ANE ET COCHON.jpg J'ai également une tendresse toute particulière pour les ânes, qui sont redoutablement intelligents et savent donner énormément d'émotion à celui qui s'en occupe avec amour. J'ai toujours regretté que ce bel animal ait été si maltraité au cours des siècles alors qu'il a servi l'homme au-delà de ses capacités bien souvent. Et toutes les expressions qui contiennent son nom sont totalement stupides, comme le "bonnet d'âne", ou " tu n'es qu'un âne bâté" etc... On confond "têtu" et "intelligent". L'âne est loin d'être idiot. En Provence (comme en Poitou), il est vénéré, adulé à sa juste valeur. L'âne de Provence se reconnaît à "la croix de St André" que dessinent des poils clairs sur tout le dos de la bête.

Pour ce qui est du cochon, je l'aime bien parce que "dans l'cochon, tout est bon !".

 

COUSSIN VACHE ET COQ.jpg 

Pour bien faire il faudrait parler de technique, mais je ne crois toujours pas que ce soit important.

Je peux juste dire que je m'amuse souvent à utiliser les matières et les imprimés pour y trouver des formes adaptées à ce que je recherche. La petite vache Salers (cornes en forme de lyre) est en velours frappé et le corps du coq s'est naturellement assemblé en découpant des zones de tissus imprimés.

Pour le reste : aiguille, fil, fer à repasser ect... !

10/11/2009

DES POULES, DES OIES, DES CANARDS

canards poules et oies.jpg1997.

Un peu de "fraîcheur" quand même. Ce patch tout doux et tranquille a fait l'objet d'expositions en 1998 et 2000. Le thème est "charmant" et peu dérangeant.

Appliqué machine. Quiltage à la main avec beaucoup de détails.

160cm x 115cm. Patchwork mural.

 

canards poules et oies détail poule.jpg
canards poules et oies détail canard.jpg

LUMIERES DE CHATS

PATCH LUMIERES DE CHATS.jpgPatchwork mural 145cm x 90cm. Méthode anglaise. Entièrement fait main.

1996. Une très mauvaise année comme j'en parle dans d'autres articles.

J'aime les chats, leur indépendance, leur mystère, leurs humeurs.

J'ai réalisé ce patchwork en me lançant un défi de marathonien : je m'étais imposé de travailler avec un assemblage de rectangles de format A4 que je décomposais en 35 morceaux différents à assembler. Chaque rectangle est différent. En tout : 560 petits morceaux de puzzle pour faire l'intérieur du patch en y affichant quelques chats et en jouant avec les couleurs pour partir du sombre à la lumière. La bande qui entoure le centre du patch est faite de plus de 150 petits rectangles découpés dans les chutes des tissus utilisés et montés à l'anglaise également.

LUMIERE DE CHATS 468 pièces DETAIL 2.jpg.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCF0006.JPG Avec un clin d'oeil de GINKO, mon merveilleux chat coureur des bois, heureux de vivre en toute liberté dans un espace privilégié et me gratifiant d'une tendresse indéfectible lors de ses rares séjours prolongés à la maison.

19:31 Publié dans PATCHWORK | Lien permanent | Commentaires (3)