Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2009

REMERCIEMENTS

REGARD.JPGJe suis très bouleversée ce soir par les commentaires et surtout les mails personnels que j'ai reçu à propos de mes patchworks.

MERCI à celles qui se reconnaîtront dans ce message de m'accorder leur temps et leur regard pour comprendre le fouillis de mon âme...

Et comme je le disais à l'une d'entre elle, ce que je regrette le plus souvent est que ce soit la souffrance qui serve de locomotive aux wagons de mes créations...

Je vous remercie encore humblement,

19:42 Publié dans PATCHWORK | Lien permanent | Commentaires (3)

08/11/2009

LE PLUS INTIME DE TOUS MES PATCHS

BOUTS DE NOUS.jpg
Titre : "BOUTS DE NOUS BOUT A BOUT" 1996
Grand panneau mural : 180 cm x 150 cm.
Que des tissus de coton noir, gris, blanc. Motif : log cabin avec photos personnelles en noir et blanc au centre.
1996
Premier avant-goût de la dépression. Goût très amer. Je me plonge dans un grand patch où je mets en valeur des photos de famille, triées sur le volet. La technique est infernale, le papier transfert pour imprimante n'existe pas, j'utilise le "Transcryl" après avoir photocopié chaque photo couleur avec une imprimante laser. Un travail de titan pour ceux qui ne connaissent pas le mode d'emploi de ce produit.
La chronologie se situe de bas en haut. En bas on voit mon père qui me tient dans ses bras : j'ai 28 jours.  Puis on termine le panneau avec des photos de ma propre fille, qui a 3 ans à ce moment là.
NB : on n'a toujours pas trouvé de photo de moi bébé avec ma mère à ce jour.
Pas de photos de mes frères : les seuls enfants de ma mère.
Mon père a fait un bébé tout seul...
Qu'est-ce que je suis à l'envers ce soir... ...
Aux quilteuses classiques pures et dures je dis que j'ai volontairement refusé de réaliser le log cabin dans la tradition pour échapper aux vilaines diagonales que je n'ai jamais appréciées. Affaire de goût, n'est-il pas ?
BOUTS DE NOUS DETAIL.jpg
Mon père avait envoyé cette photo pour les 3 ans de ma fille.
... "le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard..."

PAS GLOP

PATCH RANUCCI.jpg
Titre : UN IMMENSE BESOIN DE BLEU. BLUES ?
122 cm x 112 cm
1998
Une année épouvantable professionnellement où j'ai sauté du petit plongeoir avant de sauter du grand plongeoir en 2002...
... pas d'eau dans la grande piscine...
C'est un patch mural exécuté entièrement à la main en appliqué retourné et inspiré par le peintre RANUCCI (voir note suivante).
Je jure que lorsque j'ai réalisé le dernier point de ce monument, j'ai eu un coup de fièvre pendant 3 jours tellement j'y avais mis ma hargne, ma colère, ma tristesse, ma désolation etc...
J'avais réalisé un album photos avec des détails choisis dans l'ensemble, accompagnés de citations que je trouvais justes.
Je  ne vous mets pas les photos des détails à cause de l'UBD mais je vous livre mes pensées lorsque j'ai fait ce truc de torturée...
  • "Chaque animal laisse des traces de ce qu'il a été. Seul l'homme laisse des traces de ce qu'il crée". Jacob Bronowski
  • "Quand les dieux désirent nous punir, ils exaucent nos prières". Oscar Wilde
  • L'oubli de ses propres fautes est la plus sûre des absolutions". Konrad Adenauer
  • "Je ferme les yeux afin de pouvoir voir". Paul Gauguin
  • "Tout notre savoir prend ses origines dans nos perceptions". Léonard de Vinci
  • "Quand l'homme ne peut plus rêver, il meurt". Emma Goldman
  • "Le vrai mystère du monde est le visible, pas l'invisible". Oscar Wilde
  • "J'ai fait un peu de bien, c'est mon meilleur ouvrage". Voltaire

Je vous laisse méditer et trouver sans doute d'autres formules que vous inspirent cette réalision et ne concernent que vous.

Moi j'étais MAL, TRES MAL. Et je ne savais pas encore que j'allais plonger définitivement...

BLUE MOOD

PATCH BLUE MOOD.jpg
Coup de blues ce soir...
Patchwork datant de 1998. Panneau mural de bonne dimension (...)
Appliqué et quilté main.
Inspiration : le peintre RANUCCI.
Raison de la réalisation ? J'avais claqué la porte de ma boîte.
J'y ai quand même passé 20 ans en 3 fois (inracontable).
Et vous ça va ?

23:09 Publié dans PATCHWORK | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : plouf plouf

06/11/2009

PETIT JUDAS POUR PAPA

PETIT JUDAS.jpgMon père a toujours eu une prédilection pour ce patchwork que j'ai réalisé il y a une dizaine d'années. Le mien mesure 90cm x 70cm et trône, isolé, sur un pan de mur de ma maison d'en bas. C'est curieux, mon père a toujours gardé une photo du patchwork original dans son merveilleux atelier-chambre-bureau qui regorgent d'oeuvres modernes. Chaque fois que je l'ai au téléphone et que nous discutons d'art et de culture ou de littérature, il me place un mot sur ce patch. Le regard l'attire, l'intrigue, le déstabilise, le rassure aussi... Enfin, ce regard interpelle...

Lorsque j'avais fait le premier, l'idée était de mettre à jour un jeu de mots : "judas" et d'imager le double sens de ce mot : le judas d'une porte derrière lequel on peut voir sans être vu et Judas Iscariote bien sûr.

L'expression du visage est indéfinissable il me semble. Suivant ses humeurs on peut lui attribuer une immense lassitude dans le regard sur l'extérieur, de la moquerie en étant protéger à l'intérieur de l'huis et puis tout ce que vous voudrez... Enfin la réalisation est simplissime mais percutante.

Alors comme je suis allée voir mon père récemment, je voulais lui offrir quelque chose qui lui ferait un immense plaisir, plaisir des yeux et de l'âme qu'il  a d'aussi torturée que moi. Alors la veille de partir en Bourgogne j'ai passé une dizaine d'heures à lui réaliser ce "petit Judas" de 70cm x 50cm, en feutrine et tissus de coton en rebrodant chaque contour au point de bourdon ou de feston.

J'avais le dos en compote mais j'ai réussi ce challenge et mon père a été ému aux larmes de le recevoir... ce patch sera un lien supplémentaire entre nous parce que nous pensons souvent la même chose des "Zôtres", ceux qui nous bouffent la vie.

C'est souvent dans l'urgence "mentale" que j'ai (enfin, je pense) réalisé mes plus beaux patchworks... La souffrance est une source inépuisable de création.

A mon père donc,

PETIT JUDAS DETAIL.jpg

18:04 Publié dans PATCHWORK | Lien permanent | Commentaires (1)

26/10/2009

COLLECTION PRIVEE DE PATCHWORKS

J'espère de tout coeur que les articles qui suivent et vous montrent quelques uns de mes patchworks réalisés au cours de ces dernières années ne vous ennuieront pas. J'ai zappé volontairement les termes techniques pour ne vous laisser que "les images". Il n'est pas toujours aisé de dire ce que j'ai voulu signifier dans certains patchworks plus difficiles psychologiquement que d'autres... Mais lors d'une exposition, la quilteuse n'est pas toujours à côté de vous pour vous dire tout ce qui la motive dans une réalisation. Donc, place à votre imagination d'abord...

PATCH BLUE MOOD.jpg PATCH JUDAS.jpg                                                             PATCH SIGMUND.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

... Et me revient sans cesse cette "ritournelle" :

"Le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard...

"Il n'y a pas d'amour heureux".

16:05 Publié dans PATCHWORK | Lien permanent | Commentaires (7)