Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2011

CANTAL TOUJOURS

Je vous avais dit que je partais une semaine dans le Cantal. Je suis revenue samedi dernier avec des photos et des images plein la tête. Nous aimons le Cantal depuis que nous l'avons découvert il y a + de 10 ans; c'est mon repli anti-morosité, le calme et l'Immense pour nous trois. Notre secteur privilégié est le triangle Mauriac/Salers/Aurillac, celui des monts du Cantal (+ grand volcan d'Europe). Nous y allons régulièrement et nous songeons à nous y retirer quand l'heure de la retraite aura sonné si mon repaire dans les Alpes de Haute Provence devenait une proie immobilière de nos voisins des Alpes Maritimes.

P1010518.jpgJe vous emmène faire un tour. Je ne vous expliquerai pas mes émotions face aux paysages tranquilles et grandioses; ma reconnaissance pour les "gens de là-bas" qui sont d'une grande discrétion qui cache du savoir-vivre, de la gentillesse, un accueil chaleureux et confirme les paroles de Georges Brassens. La bouffe est royale dans sa simplicité et sa générosité et ce qui se trouve dans l'assiette est vraiment local. Nous sommes toujours partis en gîte rural pour nous sentir encore davantage chez "nous" avec nos hôtes... Voici le gîte que nous avions réservé pour... 450€ la semaine, taxe de séjour comprise... une superbe maison de maître entièrement rénovée... J'aime la France, la France rurale, humble et chaleureuse.

P1010586.jpgOui ! M'sieurs-dames ! On peut encore passer des vacances en France dans des conditions d'hébergement défiant tous les hôtels touristiques avec un confort extrème et un environnement unique !

Je vous laisse regarder les photos suivantes et si vous arrivez à vous concentrer au moins 15 secondes sur chacune d'elles, vous connaîtrez un de mes traits de caractère particulièrement représentatif de ma personne : la contemplation. Bonne promenade !

P1010598.jpgP1010590.jpgP1010528.jpgP1010464.jpgVous noterez au passage que nous sommes loin des vaches en stabulations... ce qui fait que le St Nectaire, le Cantal, le beurre etc... ont un goût incomparable parce que les "estives" (l'équivalent des alpages" sont pleines de gentianes en autres herbages parfumés... Je ne comprends toujours pas pourquoi les fromages du Cantal vendus en dehors de la région Auvergne n'ont pas ce goût si typique... L'excellent semble rester sur place et le reste va aux grandes surfaces...

P1010484.jpgEt voici la vache culte du Cantal : la Salers. Une très jolie petite vache avec les cornes en forme de lyre, toute rousse et tranquille et dont le troupeau fait raisonner toute la vallée et les puys des sonnailles qui se balancent au gré de leur broutage en estives. Je peux vous assurer que le concert est on ne peut plus agréable, au coucher du soleil, au pied d'un puy, avec un pique-nique fait avec les produits sains de la région, à plus de 1000 mètres, dans le vent doux et la lumière dorée qui baigne de ses lueurs les hameaux et villages des vallées en contrebas. Pour moi ces instants sont un pur bonheur, même lorsque la nuit s'est installée et que s'atténue jusqu'au silence les cloches de ces belles demoiselles qui s'endorment dans les prés frais, laissant place au chant des grillons.

P1010506.jpgLA CROIX DES VACHERS.

Rendez-vous incontournable depuis des années avec cette splendide croix au départ des mille chemins qui mènent dans les estives du Puy Violent (notre préféré). Eliott le terrible a fait connaissance pour la première fois avec les vaches : il est parti comme une balle dans un pré et il en est revenu comme une fusée ! Camille, mafillechériedamour retrouve ici ses premiers souvenirs de l'Auvergne et se ressource des vraies valeurs de la Terre.

P1010544.jpgLes torrents et les cascades sont partout offrant des aires de repos immaculées et fraîches tout le long de la route des crêtes.

Pour une fille des eaux vives comme moi, ces endroits sont magiques.

P1010523.jpgP1010563.jpgLes gorges de la Dordogne sont limitrophes et offrent aussi un spectable plongeant et extraordinaire.

Une journée de promenade dans la Corrèze qui se finit par la Dordogne sauvage.

P1010525.jpgIl existe encore de merveilleux ouvriers dans le Cantal comme les cordonniers et les selliers. Nous en avons rencontré un, très jovial et fier de son travail ancestral, qui fabrique les colliers à cloches pour les vaches en estives et tout article de cuir à la demande. Un miracle ! C'est à Mauriac et partout dans le département. On sent l'odeur du cuir jusque dans la rue.

P1010584.jpgQuand le ciel et la terre ne font plus qu'un.

En plus des eaux vives je suis une grande contemplative des nuages... J'aime suivre leur dérive, leur déchirement, leur rattachement etc... Une mouvance captivante !

P1010604.jpgLe Puy Griou au petit matin. On pourrait croire que la brume qui monte des vallées sont des fumeroles de volcan.

Le matin se lève sur un spectacle grandiose.

P1010459.jpg

Et pour finir avec une petite note d'humour, ces adorables tinettes de campagne, d'une propreté qui ferait pâlir les wc de bistrots et qui tombent bien à point !!! Découvertes sur la route du Cantal, dans l'Allier, au bord d'un magnifique lac.

N'est-ce pas tout aussi charmant ?

 

J'espère que vous aurez pris une bonne bouffée d'air en dehors des tinettes et que vous aurez compris que ce à quoi j'aspire le plus au monde est la beauté de la Nature brute de conneries humaines.

A bientôt... J'ai du nouveau à montrer aux brodeuses !

18:41 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (3)

18/08/2011

C'EST UNE AUTRE PLANETE...

artistique-univers-0450596.jpgThéoriquement en Bourgogne pour une visite "familiale", je me retrouve dans une  nouvelle galaxie où tout est flou, incompréhensible même par une "orbitale" comme moi... La vie a ses mystères... que le mystère ne connaît pas...

Encore 2 jours à naviguer dans l'étrange et je vais aller voir mes copines du Cantal avec qui les discussions semblent sur la même longueur d'ondes (oui, je parle vache !)...

Cantal1.jpgJe crois qu'une bonne semaine dans le Cantal, près de Salers ne peut que me faire du bien. Je vais laisser passer le vent violent du Puy Violent dans mes neurones pour dépoussiérer un peu tout le bazar qui me hante et pratiquer mon sport favori : la contemplation du Beau offert grâcieusement par la nature...

panorama-puy-violent-cantal-01.jpgTerminées les contraintes. On n'oublie tout et on s'en met plein la tête pour rependre de l'énergie.

Quand je serais grande, j'veux pas être accaparante pour ma fille...

Bises

08/08/2011

SWING DANS LE GARAGE

Hier, l'homme était cafardeux, comme le temps. Il s'est traîné de fauteuil en canapé en affichant une moue dépitée. Complètement démotivé l'homovacançus. A plat. Qu'à cela ne tienne, une bonne journée de repos n'est pas un crime ! Mais voilà que ce matin... P1010456.JPG

... après une bonne soirée à regarder : "Burn after reading" des frère Coen (un film déjanté que j'adore; mais dire que les films des frères Coen sont déjantés est un pléonasme !), et une bonne nuit apparemment, l'homodeprimus s'est transformé en homocrisus et met à sac depuis ce matin 6 ans de trucs déposés à trac dans le garage... Grand déballage, le devant de ma maison ressemble à un terrain vague...

P1010457.JPG

J'étais tranquillement entrain de terminer un patch quand j'ai pensé qu'il serait de bon ton d'aller voir ce que faisait l'homocrisus... Grand bien me fasse, je me suis retrouvée nez à nez avec 6 sacs de fringues, chaussures, choses oubliées devant ma porte. Ahhhhhhhhhhhhh ! C'est quoi tout çaaaaaaaaaaaaaaaa ? ai-je demandé au furieux qui s'activait dans le garage.

"Faut que tu fasses le tri et je jette ce que tu ne veux plus. Y'en a marre !". Ah ! bon ?

08 AOUT 2011 C.JPGBen voilà ce qui m'attend hein ! Moi je n'ai pas envie du tout de faire "du tri sélectif" et puis les garages, c'est bien connu, ce n'est pas fait pour y mettre les voitures... mais pour se débarrasser momentanément ou définitivement de ce qui nous encombre dans la maison. Ce n'est pas vrai ?

L'homoattentionus essaie de me convaincre en me disant que se serait bien que ma voiture soit dans le garage cet hiver... Mauvais argument : ma voiture est un tout petit peu trop longue d'une part et pour se garer dans ce fourbi, il faut avoir l'oeil de chaque côté pour passer entre les établis et les armoires en pastic... Faut y aller au petit poil... et des deux yeux en même temps d'autre part. Et la porte ? On la laissera ouverte ?

On va bien voir comment ça va finir. Pas grôve tout ça. Je m'en vais de ce pas voir où ça en est...

Mais on ne regarera plus les films des frères Coen ensemble !

UN DERNIER POUR LA ROUTE

Je viens de finir un patch avant de partir en vacances à la fin de la semaine.

P1010453.JPGJ'ai découvert il y a un mois ou deux en baladant sur le Net, des tissus de patch danois... STOF, une fabrique béquillante qui se relance dans l'impression de tissus.

La gamme n'est pas encore très étendue et les revendeurs sont rares, mais j'ai bien aimé ce que j'ai trouvé : des petites maisons pimpantes et des imprimés très années 70. Selon comme vous regardez le quilt, vous y verrez des moulins blancs ou des moulins très colorés... Ou vous ne verrez rien du tout mais ce n'est pas P1010454.JPGgrave !

 

J'aime bien partir avec un patch. C'est ma "doudouille" en quelque sorte, comme les mômes, ça me rassure même si je suis contente d'aller où je vais. Et puis partir est un bon prétexte pour faire un quilt où je pourrai faire la sieste bien au chaud dans mes couleurs !

130 x 97 cm. Entièrement monté et quilté à la machine, il fera partie de ce que j'appelle les "traîne-fesses", c'est à dire les patchs qui ne craignent rien et que l'on peut laver à loisir. Tout est question de temps passé à la réalisation. Et puis il me faudrait les murs d'un château ou d'une immense salle d'exposition pour accrocher tous les patchs que j'ai fait depuis 1986... c'est à dire pas loin de la centaine !

P1010448.JPG

Au départ, l'idée de travailler les tissus Stof était partie sur un patch décoratif que voilà. Et puis j'ai ressenti l'urgence de me faire ce quilt là-haut pour partir en vacances.

Tout le montage de ce quilt aux grandes maisons Stof est fait, il me reste les bordures à assembler et à faire un galon d'entrourage.

J'ai tout bien rangé pour la rentrée après en avoir fait une photo pour me souvenir de l'emplacement des pièces. Je vous montrerai ça quand il sera fini. Il mesure environ 90 cm de côté.

Pendant que j'y suis, en ce qui concerne la broderie : c'est le black out complet dans ma tête. Rien ne me tente. Pas d'inquiétude : ça va revenir !

Et pour ceux et ceusses qui voudraient savoir où je m'expatrie, et bien comme j'aime beaucoup mon pays, je vais en Bourgogne (Côte d'Or) et en Auvergne (Cantal). Besoin de changer d'air avant d'attaquer le long hiver des montagnes !

 

 

 

11:54 Publié dans PATCHWORK | Lien permanent | Commentaires (1)

05/08/2011

LA NIOUZLETTER FONCTIONNE !!! Si !!!

01607310-photo-enveloppe-email-courrier.jpgÔ suprême surprise !

MERCI VONIE. En plus des explications, il ne me manquait que l'endurance et j'ai réussi avec Ôpiniâtreté à installer cette foutue newsletter. Certes les textes sont en franglais, mais je crois que je ne vais plus y toucher. J'ai testé avec la messagerie de l'hommotestus et ça marche. Très bien même ! Je m'auto-félicite pour ma détermination.

Alors, l'abonnement à ma newsletter, ça marche comment ?

Et bien c'est très simple comme dirait Michel Chevalet...

1/ Vous entrez votre adresse @mail et vous cliquez sur "subscrive".

2/ Feedburner vous envoie un mail pour que vous confirmiez que vous vous voulez bien vous abonner à "Au Fil de la Séouve". Vous cliquez sur le lien du message et hop ! Terminé ! Vous serez abonné(e) à ma newsletter.

3/ quand j'écrirai un nouvel article, vous recevrez un message intulé "AU FIL DE LA SEOUVE" sur votre messagerie.

52727611_4.gif

 

Pas génial ça ?

Gros bisous à Vonie pour m'avoir encouragée à réussir ce tour de force obligatoire puisque Haut et Fort ne répond pas à cette demande avec clarté.

Bises !

PS : l'inscription n'est pas obligatoire...

10:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

04/08/2011

LA NIOUZE (suite et pas fin)

Je viens de passer 2 heures à suivre les conseils de Vonie super sympa pour essayer de mettre une Newsletter sur mon blog. Ben c'est raté de chez raté.

Je suis allé voir les explications du "blogger au bout du doigt", j'ai fait tout comme il a dit et je n'arrivaipas à me sortir de son blog sans jamais pouvoir atteindre Feedburner.

Je suis allée sur un autre blog http://lebloggers.blogspot.com qui a la gentillesse de traduire tout ce que demande Feedburner et même de montrer le pas pas... J'ai tout fait aussi comme il dit et RIEN.

Alors je laisse le truc apparaître sur mon blog et si l'un de vous réussi à s'en servir : tant mieux... Si l'un de vous a une bonne idée pour que ça marche : je prends.

Là je craque !

Bonne journée à tous

13:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)