Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2011

MON PORTE CLES...

Nantie, comme vous le savez, d'une maison avec un bel atelier accolé (merci la banque...), je me promène sans cesse avec mes deux clés. Jusqu'à maintenant, elles étaient accrochées à un bout de tissu pour patch pris en vitesse dans les chutes. Mon atelier méritait mieux que cela !

J'ai profité d'une trève thérapeutique de parchwork pour broder les bleuets (centaurées) du magazine Broderie Inspiration, mais à ma façon. Je trouvais les bleuets un peu pâlichons et un peu éloignés de la réalité, ce qui ne fait pas démériter la créatrice Susan O'Connor pour autant !

Captivée par les laines Appleton et Cascade House, j'ai bien sûr réalisé mes bleuets avec. Le rendu est totalement différent de la soie utilisée par la créatrice, pourtant Australienne !

PORTE CLES BLEUETS 1.jpg

Petite touche personnelle : la coccinelle qui a beaucoup plu à mon époux, féru de jardin.

J'ai agrandi le modèle original pour mettre  davantage en valeur les subtilités des couleurs des laines (4 bleus et un gris pour les fleurs, 4 verts pour les feuilles etc...). Les laines Appleton offrent une palette merveilleuse de tons dans une même couleur allant jusqu'à 9 teintes différentes !

Pour accrocher le porte-clés à la poignée de la porte et pour accrocher les deux clés, j'ai utilisé une passementerie couleur lin et blanc que j'apprécie beaucoup pour son raffinement et son côté nature.

Première récompense : celle de mon mari qui a trouvé l'objet très joli.

Voilà, mon porte-clés mesure 9,5cm de diamètre; j'ai caché la couture avec 3 rangs côte à côte de points de bouclettes dans les tons de l'ensemble. Je pense que ce porte-clés ne risque pas de se perdre même s'il ne quitte que rarement la maison ou l'atelier. Mais quand c'est beau, c'est tout de même plus agréable !

PORTE CLES BLEUETS 2.jpgSur ce, je m'en retourne faire du patch !

A bientôt !

PIQUE AIGUILLES CREWEL

Je suis toujours entrain de repérer mes aiguilles pour les différents types de broderies que je pratique. J'ai déjà à mon actif quelques citrouilles pour le ruban de soie, la couture ordinaire et les aiguilles à bout rond. Mais de plus en plus passionnée par la broderie Crewel avec des fils de laine, je n'avais pas encore réaliser de pique-aiguilles rien que pour cette broderie qui nécessite des aiguilles spéciales... et coûteuses.

Comme mes deux passions sont le patchwork (depuis 1984) et la broderie (depuis 2004), j'alterne ces deux activités en fonction de mon mal de dos, le patch étant plus redoutable que la broderie.

Voici donc mon pique-aiguilles Crewel (en forme de "framboisier !) où je vais désormais y piquer ma papardelle d'aiguilles ! Ne cherchez pas le modèle de la bète, il est venu comme ça : 2 cercles et une bande entre les deux, le tout ceint d'un ruban de satin et surpiqué au point de feston avec un fil perlé de HOE.

PIQUE AIGUILLES CREWEL.jpg

 

J'oubliais ! Le pique-aiguille fait 10cm de diamètre et 4cm de hauteur (j'ai horreur de me faire piquer par les aiguilles qui passent à travers et rencontrent indélicatement mes doigts par la pointe !) et est surplombé d'une cerise blanche sur le gâteau ! (une grosse perle enveloppée dans du macramé, récupérée sur des décorations de Noël !). Et les dessus et dessous sont fait avec ce tissu de chez Lecien que j'aime tant et que j'utilise à toutes les sauces !

Bonne journée !

25/03/2011

LES ROSES DU JAPON

Depuis 25 ans que je fais du patchwork et quelques expositions en cours de route (dont France Patchwork), je n'ai jamais pu me décider à vendre mon travail, ni oser le vendre tout court en dépit  de sollicitations lors d'une grande et belle exposition personnelle en 2004... Je ne sais plus combien de réalisations je possède, il y en a partout dans la maison, dans les placards aussi... Donc, pour une fois :

QUILT A VENDRE

"LES ROSES DU JAPON"

c'est la première fois que j'ose, que je me décideRéalisation : février 2011

Dimensions : 81cm x 76cm

PIECE UNIQUE réalisée sans modèle, fait maison et signée C.Voisin. Pas de sens particulier.

Utilisation : plaid pour bébé, doudou pour enfant (ou adulte !), décoration murale, un joli "plus" pour regarder la TV, à poser sur un canapé ou un fauteuil, en tête de lit... etc...

c'est la première fois que j'ose, que je me décide

DESSUS DU QUILT (le top) : tissus patchwork 100% COTON dont les trois quarts sont des tissus japonais d'une grande finesse, aux motifs délicats de chez Lecien; les autres tissus sont américains en provenance de célèbre fabricants comme Moda et autres...

Assemblage des tissus, blocs et des 3 épaisseurs à la machine. Multiples broderies machine autour et sur les lignes de couture. Finition de la bordure grise au point d'épine ton sur ton. MOLLETON épais, moelleux et chaud en 100% polyester (PSR quilt) qui ne perd pas son gonflant.

c'est la première fois que j'ose, que je me décide

ENTRETIEN : lavage en machine à 40°/50° ou à la main. Essorage maxi à 1000 tours, étendage à l'air préconisé, repassage à fer chaud sur l'envers du quilt.

c'est la première fois que j'ose, que je me décideDESSOUS : tissu à fines rayures blanches et grises en 100% COTON. Surpiqûres des 3 épaisseurs : longitudinales et périphériques.

c'est la première fois que j'ose, que je me décidePRIX A DEBATTRE

Toute proposition de prix inférieure à un  seuil qui m'a été recommandé par des professionnels sera rejetée. Renseignez-vous autour de vous, regardez les prix des "panneaux quiltés" dans les boutiques de patchwork (donc sans création, recherches ni assemblage), et si vous êtes intéressé(e), adressez-moi un mail sur cathystrega@wanadoo.fr pour me faire une proposition de prix. Je répondrai à vos mails le 15 avril au plus tard.

La vente se fera très certainement par e-bay pour le contentement de tous. Je vous laisse également tout le loisir de parcourir mon blog pour "jeter un oeil" sur mes autres réalisations passées ou en cours pour vous faire une idée de mon travail.

Et même si vous n'êtes pas intéressé(e) par l'achat de ce quilt personnel et fait maison, votre avis sera toujours le bienvenu. Il n'y a qu'en s'exposant à la critique que l'on peut faire avancer sont art.

Amitiés,

Catherine Voisin pour "Au Fil de la Séouve",

23/03/2011

25 ANS de PATCHWORK

Je réalise soudain que je tripote mes tissus depuis 25 ans, sans club ni association (je suis une grave solitaire !); ma fille a 18 ans et le temps passe... passe... sans que je ne me lasse jamais ni du patchwork... ni de ma fille !

Grand silence depuis mon dernier article : "artiste" au travail ! J'ai replongé dans ma vraie passion avec empressement de mettre en oeuvre ce qui me passe par les tripes. En voici un de terminé (vous le jugerez peu riant je suppose, mais je vous livre un de mes "reflets"), et deux autres qui sont en cours de finition (dont un très coloré, comme quoi on peut tout exprimer avec le patchwork). Je n'abandonne pas la broderie, rassurez-vous !

Voici donc : "THE DEPTHS OF MY DISPAIR"

ma thérapie, mon miroir, mes tripes, ma vieNe me demandez pas de vous faire des commentaires personnels... Voyez dans ce patch ce que vous voulez y voir.

Dimensions : 104x90 cm

15 blocs de 17 pièces de tissus, essentiellement japonais, soit une moyenne de 250 pièces de tissus ! Chaque bloc est rebrodé machine avec des motifs différents. Un long travail de mise en place des couleurs, des sens des blocs etc... Pas de "modèle", comme d'habitude, juste ce qui me passe par les méninges.

UN GROS PLAN DU CENTRE

ma thérapie, mon miroir, mes tripes, ma vie

Une remarque personnelle qui ne concerne que moi... J'ai longtemps travaillé avec une part importante de rouge. Depuis cette année, je suis particulièrement attirée par le turquoise, couleur très difficile à marier. Mais je n'ai aucune explication à ce sujet, je n'y connais rien en chromothérapie !

A très bientôt pour l'affichage d'un nouveau patch !

Amicalement à tous,

16/02/2011

DEFI PATCHWORK

Compte-tenu du temps, je me suis mise en demeure de réaliser un bloc de patchwork en paper-piecing pour mettre un peu ma patience à l'épreuve ! Pari gagné ! Le bloc est composé de 45 morceaux et se travaille en tournant d'un quart de tour à chaque fois en jouant sur les contrastes de couleurs pour former une sorte de spirale infernale !

J'ai commencé par en faire un petit de 20cm x20cm et comme le résultat m'a plu j'ai augmenté la dose en faisant un second bloc de 36cm x 36cm, je peux vous assurer que l'air de rien, ça occupe une journée entière !

SPIRALE 03.JPGQu'on ne me demande pas si c'est "utile !", ça l'est psychologiquement et artistiquement !

SPIRALE 01.JPGLe petit pour commencer dans la fébrilité et le mystère de ce qui va "sortir" de là !

SPIRALE 02.JPGEt le plus grand, histoire d'augmenter le défi ! Parce que ce n'est pas parce que c'est "grand" que c'est plus facile... dans le cas de ce bloc, c'est le contraire ! Mais pourquoi faire simple quand je peux faire compliqué hein ?

Clin d'oeil à Violette : le patch est aussi facile que l'aquarelle ou la broderie quand on a deux mains droites et des idées. Si j'y arrive, tout le monde peut y arriver ! J'en suis sûre.

Allez, bonsoir !

21:10 Publié dans PATCHWORK | Lien permanent | Commentaires (3)

TEMOIN MUET

AGATHA CHRISTIE.jpgHERCULE POIROT SUCHET.jpgHercule est sur une piste...

NEIGE 04.JPG"Qu'en pensez-vous Capitaine Hastings ?"

Les petites cellules grises vont-elles trouver la solution ?

(Je vais bien,  ne vous inquiétez pas pour moi... lol)

NEIGE 05.JPGMais bien sûr ! C'est  Lord Eliott de Jamirande de la Séouve, fils de Lord Callaghan de Castelbageac... (que le dernier ferme la porte !)

Pas à la noce pépère aujourd'hui, pas envie de jouer dans la neige alors on a lancé et rattrapé la baballe toute la journée dans l'atelier... que ça à faire moi !

N'espérez pas une photo de Ginko le chat, lui n'est pas sorti de la maison depuis hier soir et continue un long roupillon bien au chaud dans un lit !

Bravo Hercule (qu'est-ce qu'il me tape sur le système le David Suchet...)