Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/04/2009

AQUARELLE suite !

ELFE CORBEAU redim 30%.jpgC'est curieux... ma bibliothèque personnelle recèle des livres sur les Elfes et autres petits peuples que j'affectionne énormément et je n'ai jamais vu mon époux mettre le nez dans ces trésors... D'ailleurs, la majeure partie de mes livres viennent de Locronan (en Bretagne bien sûr), village d'une grande beauté où à été tourné "Tess" de Roman Polanski entre autres et qui possède une librairie unique en son genre, remplie de livres sur les êtres invisibles aux non-rêveurs... le libraire est intarissable sur le sujet, son antre est sous de vétustes poutres d'une très ancienne maison du village. Il faut dire que la forêt de Brocéliande est à deux enjambées et qu'il y a de quoi nourrir les esprits !

Vendredi soir, je montre à mon mari la photo de la Reine des Elfes que j'ai peinte pour un ami. Je m'attendais à quelques sobriquets sur mes réalisations lunaires mais non ! Il m'a dit : "j'en veux une aussi moi !". J'étais soufflée. Jamais il n'a mis le nez dans mes bouquins et j'ai toujours eu l'impression de parler aux oiseaux quand je discute d'elfes à ne pas confondre avec les fées, les farfadets, les gnomes, les nains, les pixies etc... Alors, vous me croirez ou pas : j'ai refait une aquarelle de la Reine des Elfes samedi...

Comme le temps est désespérant et que mon attirail de "peintre" est de sortie, j'ai passé mon après-midi à peindre cet elfe corbeau, jeune dandy originellement réalisé par Amy Brown qui le décrit ainsi :

"Ce personnage élégant aux allures de dandy n'en ai pas moins dangereux, comme en témoignent ses longues ailes de corbeau et les sinistres papillons noirs voletant devant lui." (Il faut rendre à César ce qui appartient à César même si cette photo est mon coup de pinceau).

Je me régale, je m'applique, je cherche, je mélange, je dilue, je rectifie, j'éclairci, je fonce, je dégrade de lavis en lavis... Néophyte dans l'art de peindre à l'aquarelle, je m'auto-félicite (avec humilité tout de même !) de pouvoir peindre des personnages qui me font rêver depuis toujours ainsi que ma fillechérieadorée.

Voilà le fruit d'une journée encore pluvieuse où la lumière était triste et voilée. Un temps idéal finalement pour réaliser ce sombre dandy...

Bonsoir à tous. Il est minuit et des brouettes et je tombe de sommeil !