Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2009

CE QUE JE SAIS BRODER...

L'ENVELOPPE REDIM 40%.jpgl'idée de départ était une enveloppe destinée à une amie très fidèle. Je n'en avais pas brodé un tiers que le livretdefamilius m'est tombé dessus en me disant qu'il était hors de question de poster ce travail. Je suis désolée pour mon amie.

Alors j'ai décidé d'y mettre toutes les broderies que je pense maîtriser et utiliser différentes matières.

Broderie suédoise, point de croix, Hardanger, broderie traditionnelle, broderie de perles, broderie des Gobelins, crewel embroidery, broderie de rubans de soie... et j'en oublie peut-être...

Les matières ? le mouliné de coton tout bête, les perlés de HOE, les Wildflowers de Caron, le cordonnet de soie, les rubans de soie, le fil de lin, des dentelles  rebrodées et des points de toutes sortes.

Une sorte de palette en somme.

J'ai commencé par broder le raisin (hé hé !) d'après un dessin d'Elisabeth Foster et puis j'ai construit le reste au fur et à mesure, surtout pas de modèle préalable... j'en ai horreur ! Quelques fleurs que j'aime : les roses, les myosotis (forget me not en anglais), les lavandes, les tournesols, les bleuets, les coquelicots, les blés, les tulipes, les marguerites...

Travail de longue haleine pour un véritable format d'enveloppe longue, mais je voulais tout mettre dedans comme une carte de visite même si je n'ai pas pu ajouter des jours.

Homme et Fille veulent la "broderie". Une chose est certaine il n'y a plus de quoi écrire une adresse !!!

J'espère que ce travail plaira aux brodeuses parce que je n'aime rien tant que me laisser aller sur la toile vierge et utiliser plein de fils différents sur un même support.

Vous n'aviez pas eu de mes nouvelles depuis longtemps, je vous ai dit pourquoi. Mais je n'ai pas arrêté de me fuir en brodant et j'ai même réalisé un patchwork pour cet hiver... Si ! c'est vrai ! Mais il est grand comme un dessus de lit et je ne pourrais le prendre en photo que lorsqu'il n'y aura pas de vent pour le suspendre sur le fil à linge pour mieux l'immortaliser.

Je suis pétrie de soucis, d'angoisses, de doutes, de mal-être, d'idées noires... alors je me jette à corps perdu dans "les ouvrages de dames" comme disent les messieurs...

J'embrasse d'avance mes amies brodeuses qui m'encouragent à tout point de vue.