Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2010

FACON PUZLE

Comme dirait Audiard dans les "Tontons flingueurs" : "je me disperse, je me ventile, façon puzle".

Déconcentrée, désorientée par "un absent de longue durée", je n'arrive pas à m'atteler à une activité unique. J'ai en route un joli patch country, celui de ma fille auquel il ne manque que deux bandes de côté, des broderies... je ne les compte plus. Bref, je me diversifie pour tuer le temps qui me tue.

MODELAGE BARBU 01.jpg

Je me suis jetée sur la "Fimo" que j'ai retrouvée dans mon bazar. Ce personnage m'a occupée une dizaine d'heures sur deux jours.

Toute ressemblance avec  une personne existante ou ayant existé n'est pas fortuite...

Et comme je n'arrive pas à rester devant la téloche toute la journée et qu'en réalité, je n'ai aucune motivation pour quoi que ce soit de particulier, je fais des trucs, n'importe quoi, comme ce nichoir réalisé dans un calendrier mural et habillé de jolis papiers auquel il manque des oiseaux à réaliser pour lui donner un peu de vie... Evidemment, ce nichoir de luxe n'est pas à mettre dehors !

Mes amies blogueuses m'ont souvent dit qu'il ne fallait pas trop étaler ses humeurs et ses tristesses sur le blog, parce que ça fait fuir les visiteurs... Je constate depuis mon dernier "post" qu'effectivement, ce sont toujours les mêmes qui me remontent un moral très bas. Merci amies. Et pour les autres : un peu de distraction en attendant que je retrouve le sourire... mais je ne sais plus où je l'ai mis...

Bises

NICHOIR RAISIN 01.jpg