Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2009

BLEU BLEU BLEU BLEU

Les bleus 19 juin 2009.jpg
QUE DE BLEUS !
Ce matin, pas question de descendre à Castellane. Le thermomètre est devenu hystérique, dès l'aube les températures ne sont plus supportables.
Alors comme je n'ai aucune obligation, mais seulement des devoirs... J'ai repris ma petite broderie aux rubans teints maison.
Après avoir utilisé les roses et les verts, il me fallait du bleu. Soit !
"J'ai fait du bleu"... (voir les tags !)
J'en profite pour remercier mes commentatrices pour leurs encouragements et leur gentillesse... mais je sens poindre une impatience chez mes amies brodeuses... "Quand est-ce qu'on va voir ce qu'Elle fait avec ses rubans ?"...
Patience, patience !
Sous 48 heures je vous montre le bébé.
Il n'est pas gigantesque l'animal ! Mais j'ai pas mal d'occupations extra-broderie depuis 2 mois et je rentre franchement fatiguée à la maison. Et comme mes yeux n'ont plus 20 ans, même si la lumière est bonne jusque très tard puisque nous sommes dans les jours les plus longs (ça me rappelle quelque chose ? de pas drôle du tout du reste), je ne brode pas parce que je n'y vois que goutte !
Alors, certains matins, à la fraîche, je m'octroie quelques plaisirs de teinturière et je brode deux  bricoles avant de filer.
Attention Amies Brodeuses ! Je n'ai pas dis que j'allais révolutionner les rubans de soie teints !
J'ai juste dit que je voulais MES couleurs de MOI rien qu'à MOI pour MON plaisir...
Il est évident que lorsque vous verrez le bébé, vous ne serez pas en mesure de savoir d'où viennent les rubans !
Moi si !
Et j'espère que j'aurais tout plein de commentaires (pas trop méchants quand même... ménagez-moi !)
Et si ça vous intéresse que je vous montre ce que je teins au fur et à mesure, faites-le moi savoir pour que je ne vous ennuie pas avec mes photos de rubans.
Un message personnel à Catherine en passant : je reconnais avoir été un peu virulente vis à vis de vous; il y a des jours comme ça où on ne sait pas apprécier les nuances... je vous prie de me pardonner cet écart.