Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2010

MANNEQUIN TILDA

  • TILDA mannequin rose 2010.jpgCULTURA a eu la bonne idée d'ouvrir un magasin à Fréjus depuis peu pour les maniacomanuelles dont je fais partie. CULTURA : c'est la caverne d'Ali-Baba à portée de main. Ya de tout : bouquins, disques, dvd, papèterie et surtout, surtout : le quartier des artistes ! Avant l'ouverture de ce divin magasin où le personnel n'est pas encore formé et confond l'aquarelle avec le scrapbooking (pas grave, ils vont s'y mettre !), j'allais à Cannes, par l'autoroute, avec un créneau horaire hyper court compte tenu de mes obligations maternelles le mercredi (j'ai un bébé de 17 ans à aller chercher au lycée). Maintenant, c'est sur place et je me régale. Voilà pour CULTURA.
  • TILDA : J'en voyais partout de ses créations dans les magazines. Il y a un petit côté gnangnan de petite fille qui ne mûrit pas mais j'ai feuilleté un bouquin d'elle chez Cultura évidemment ! Et j'ai beaucoup aimé : "une journée chez Tilda" parce qu'il y avait un patron (entre autres) d'un très joli buste en 3D à réaliser en couture. Je n'ai pas tout bien compris au début les explications mais c'est finalement simple et évident !
  • LES MANNEQUINS et les BUSTES : Je suis collectionneuse de bustes féminins à peindre, à décopatcher dans toutes les tailles possibles, j'ai de très jolis bustes en fil de fer, d'autres en bois avec les bras articulés... bref : une collection quoi ! Avec un grand buste en carton de Décopatch, j'ai réalisé il y a quelques année une très jolie lampe originale.
  • POURQUOI les mannequins et les bustes ? : parce que ma mère a eu 3 enfants : 2 fils. Et quelque part il me manque quelque chose qui se nomme : amour maternel. On compense inconsciemment d'abord, puis ensuite on cultive cet erzatz à outrance. C'est Freudien, je sais mais je m'en fous. C'est la vie...
  • C'est mon premier buste Tilda. Je le trouve charmant. Il a le mérite de pouvoir être décliné à loisirs en utilisant toutes sortes de tissus. J'en ferais d'autres maintenant que "je maîtrise" !
  • J'oubliais ! pour le pied du mannequin j'utilise des fûts de flèches en cèdre cassées puisque je suis tireur à l'arc...

J'attends avec impatience mon "extension" pour rediriger ma collection éparpillée avec plus de rigueur.

Bises à toutes (et tous s'il y en a !)

09:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : on fait ce qu'on peut